Pau: Une pénurie de magistrats conduit à l'annulation d'une audience correctionnelle

JUSTICE Les 14 affaires qui devaient être traitées ce mardi ont été renvoyées au mois de septembre...

E.P.

— 

Le tribunal de Pau se dit très mal doté en magistrats.
Le tribunal de Pau se dit très mal doté en magistrats. — Capture d'écran Google maps

C’est un fait rare. Aucun magistrat n’était disponible ce mardi, donc le président du tribunal de grande instance de Pau a dû renvoyer les 14 affaires à l’ordre du jour, qui seront jugées pour la majorité au mois de septembre prochain, rapporte La République des Pyrénées.

>> A lire aussi : A Créteil ou ailleurs, la justice asphyxiée par la pénurie de moyens

Une situation très difficile pour la juridiction

Le président du tribunal de grande instance Marc Jean-Talon a précisé que trois postes de magistrats sont toujours vacants à Pau et qu’un quatrième, en arrêt maladie longue durée, n’est pas remplacé (sur un total de 22 magistrats). « La situation de la juridiction est très difficile depuis de nombreux mois. Il nous manque 500 magistrats en France et, cette année, la cour d’appel de Pau a été très mal dotée », ajoute dans les colonnes de La République des Pyrénées Marc Jean-Talon, qui espère une amélioration à la rentrée.

>> A lire aussi : Le parquet en manque de toner à Brest