Une partie du MoDem doute encore

Orianne Dupont - ©2008 20 minutes

— 

Alors que des négociations sur la place du MoDem au sein de la liste d'Alain Juppé pour les municipales se déroulent aujourd'hui, des divergences subsistent au sein du parti centriste. Une réunion des militants du MoDem, organisée lundi, a révélé que le principe du partenariat avec l'UMP n'était pas partagé par tous. « Je ne suis pas prêt à avoir un accord à tout prix, indique Ludovic Guinard, membre du MoDem, je mets en premier lieu le projet et pour l'instant je ne sais pas ce que veut faire l'UMP, alors je ne peux pas demander aux électeurs de faire confiance à quelqu'un qu'ils ne connaissent pas. » Didier Cazabonne, adjoint (MoDem) au maire de Bordeaux, n'est pas inquiet pour l'accord sur le programme, mais il reste vigilant : « Nous souhaitons avoir 14 élus contre 12 aujourd'hui, et même si les discussions vont être serrées, je suis optimiste. Et surtout, je ne suis pas partisan d'une liste autonome. » Ludovic Guinard estime que le non-cumul des mandats et l'objectif bilan carbone nul, demandés par le MoDem, pourraient poser problème. « Si le débat n'est pas intéressant, je le continuerai autrement. »

A l'inverse, Alain Juppé se montre confiant sur l'aboutissement de l'accord et affirme également sa volonté de faire respecter la règle du non-cumul des mandats. A l'occasion de l'inauguration de sa permanence, hier, il a présenté ses engagements basés sur le changement, qui devra se traduire sur sa liste, composée à parts égales de nouveaux venus et d'élus d'expérience et d'une ma­jorité de personnes qui n'appartiennent à aucun parti.

Sur www.20minutes.fr

Les engagements municipaux d'Alain Juppé et le projet 2008 du MoDem