Bordeaux-Metz: Cheick Diabaté était « content d’être là » et s'est comparé à un lion

FOOTBALL Contrairement à son coach pour qui c'était « une soirée à oublier »...

Laetitia Dive

— 

L'attaquant n'a pas su trouver le chemin des filets lors de ce match.
L'attaquant n'a pas su trouver le chemin des filets lors de ce match. — Nicolas Tucat

« Cheick continue toujours à supporter Bordeaux parce que, c’est comme ça, il aime bien Bordeaux ». La défaite n’aura pas suffi pour effacer le sourire et les souvenirs de celui qui a défendu les couleurs girondines en Ligue 1 pendant huit ans.

De retour au Matmut-Atlantique le temps d’une soirée qui s’est mal terminée pour son équipe messine (0-3), Cheick Diabaté a confié son émotion : « Quand je jouais ici je m’entendais bien avec tout le monde, j’étais très content de retrouver tous les joueurs des Girondins de Bordeaux ».

>> A lire aussi : Ligue 1: Bordeaux veut vraiment l'Europe...Et Metz en a fait les frais

Dans les rangs des Marine et Blanc, on était aussi heureux de revoir ce gaillard de 1,94 mètre : « Cheick j’étais habitué à lui sauter sur les épaules quand il était là parce qu’il marquait souvent des buts (...) Ça me fait plaisir de jouer contre lui parce que c’est vraiment un bon mec qui nous a beaucoup aidés, les jeunes, quand il était là », se souvient Valentin Vada.

« Comment on peut demander à un lion s’il veut manger de la viande ? »

Sur la défaite des Grenats, Cheick Diabaté s’est assez peu attardé : « On a fait des erreurs mais Bordeaux aussi ». Interrogé sur les insuffisances offensives de son équipe, le joueur a nié le manque d’organisation : « J’ai pas eu beaucoup de ballons ? Il faut que je regarde la vidéo après… Je pense que j’ai eu quelques ballons tout de même ».

Et lorsqu’un journaliste lui demande s’il aurait voulu marquer lors de ce match, il répond ironiquement : « Est-ce que t’as déjà vu un attaquant qui a pas envie de marquer ? Comment on peut demander à un lion s’il veut manger de la viande ? ». Car il l’assure : « Un attaquant aura toujours envie de marquer, que ce soit contre Bordeaux ou contre n’importe quelle équipe ».

>> A lire aussi : Ligue 1: A Bordeaux, on espère bien revoir Cheick Diabaté ce samedi