Bordeaux: Nelly Moffett aux manettes pour aider les nouvelles Bordelaises

INITIATIVE Cette jeune Bordelaise d'origine mexicaine a lancé un site pour accompagner l'arrivée des femmes en recherche d'emploi sur Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

Nelly Moffett, Bordelaise d'origine mexicaine, a lancé le site lesnouvellesbordelaises.com
Nelly Moffett, Bordelaise d'origine mexicaine, a lancé le site lesnouvellesbordelaises.com — M.Bosredon/20Minutes

Elle se souvient encore de son arrivée à Bordeaux, « toute seule » chez elle, « isolée derrière [son] ordinateur » à la recherche d'un emploi. Une « sale période » qu'elle ne veut pas revivre. « J'ai un esprit commercial, je n'ai pas peur, alors je suis allée vers les associations, mais je me suis dit que pour des femmes moins extraverties que moi, l'arrivée sur Bordeaux pouvait être vraiment difficile, car il y a un manque d'accompagnement. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Un appel aux dons pour sauver le pont de Pierre

Nelly Moffett, Mexicaine d'origine, a alors décidé de prendre les choses en mains. Chargée par LConnect - réseau professionnel pour les femmes sur la métropole bordelaise - de relancer le site lesnouvellesbordelaises.com, elle a revu l'architecture de fond en comble. Créé des rubriques. « C'est un hub d'informations utile à toute nouvelle arrivante et en recherche d'emploi qualifié » explique la jeune femme, qui vit à Bordeaux depuis janvier 2016.

« Bordeaux reste une petite ville qui n'offre pas les mêmes opportunités que Paris »

« Ici, je me suis rendue compte de l'importance des réseaux. Bordeaux est une ville magnifique qui offre un cadre de vie exceptionnel, mais cela reste une petite ville qui n'offre pas les mêmes opportunités qu'à Paris ou Lyon. » Ce qui peut faire drôle à certaines arrivantes, « essentiellement des Parisiennes. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Bruno, SDF, décroche un entretien d'embauche après un appel lancé sur Facebook

Le site lesnouvellesbordelaises propose ainsi un aperçu du tissu économique local, « pour voir en un coup d'oeil les secteurs qui recrutent, les organismes qui peuvent aider. » Une rubrique networking propose une série d'adresses d'associations et de clubs d'entreprises. Car, « pour trouver de l'emploi, il faut aller vers les autres et se faire remarquer » assure Nelly Moffett. Enfin, la troisième partie du site oriente les visiteuses vers tout ce qui est vie pratique.

« Toutes ces informations, j'aurais aimé les trouver lorsque je suis arrivée à Bordeaux » poursuit la franco-mexicaine. « Et même si j'ai eu un super-accueil, j'ai dû aller les chercher. »

Créer une permanence mensuelle

Dans cette ville en plein développement, elle n'hésite pas à conseiller de créer sa propre activité. « Et à celles que cela fait peur, ce que je peux comprendre, sachez qu'il existe un lieu génial, la coopérative Coop'alpha, qui permet d'entreprendre tout en restant salarié. »

Nelly Moffett ne souhaite pas s'arrêter là. « Je ne veux pas être simplement l'animatrice d'un site, mais mettre de l'humain dans ma démarche. C'est pourquoi je souhaiterais créer un rendez-vous mensuel avec les nouvelles bordelaises, via une permanence. » Et ne serait pas contre un petit coup de main. Car maintenant qu'elle a trouvé un emploi à Mérignac, à plein temps, la gestion du site devient de plus en plus difficile.