Qui est Hervé Gaschignard, l'évêque soupçonné «d'attitudes inappropriées» envers des jeunes?

RELIGION Le pape François a accepté la démission de Monseigneur Hervé Gaschignard, évêque d’Aire et Dax, annoncé ce jeudi le diocèse dans un communiqué...

E.P et H.M

— 

L'église Saint Paul à Dax
L'église Saint Paul à Dax — Capture d'écran Google maps

Le pape François a accepté la démission de Monseigneur Hervé Gaschignard, évêque d’Aire et Dax a-t-on appris ce jeudi dans deux communiqués séparés émanant de la Conférence des évêques de France et de l’Archevêché de Bordeaux. Le Saint-Siège a incité l’ecclésiastique à renoncer à ses fonctions après des soupçons de comportements inappropriés envers des jeunes de son diocèse. Les rumeurs à ce sujet circulaient depuis plusieurs semaines au sein du diocèse de Dax. 

>> A lire aussi : L'évêque des Landes poussé à la démission après des «attitudes inappropriées» envers des jeunes

« Malaise ressenti devant des attitudes et des paroles »

« Le 21 mars, le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, a reçu deux personnes du diocèse d’Aire et Dax, en contact avec des jeunes, stipule le communiqué de l’Archevêché. Elles lui ont fait part de leurs interrogations et même du malaise ressenti devant des attitudes et des paroles de Monseigneur Hervé Gaschignard vis-à-vis de jeunes. Son comportement a provoqué émotion et trouble chez un certain nombre de ces jeunes, qui en ont parlé à leur famille. »

>> A lire aussi : Tarn-et-Garonne: Accusé de pédophilie, l'ex-curé a été remis en liberté

L’évêque de 57 ans a été installé sur Aire et Dax le 11 mars 2012, il était auparavant évêque auxiliaire de Toulouse de 2007 à 2011. Au sein de son évêché des Landes, il était membre du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes. Originaire de Saint-Nazaire, il est diplômé de l’école supérieure de commerce de Nantes.

« Le cardinal Jean-Pierre Ricard a pris lui-même contact avec le procureur de la République, poursuit le communiqué de l’Archevêché. Il se tient à la disposition de la justice pour toutes les informations qu’il a pu avoir concernant ces événements. Mais, à notre connaissance et à ce jour, aucune plainte n’a été déposée. »

D’autres suspicions ont eu lieu à Nantes et Toulouse

Des alertes sur le comportement de cet évêque avaient déjà eu lieu, lors de ses précédentes fonctions. « Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, a fait un signalement en 2011 au Procureur de la République à la suite de courriers émanant d’encadrants qui avaient été troublés par un comportement et une attitude déplacée au cours d’un pèlerinage en VTT à Saint-Bertrand-de-Comminges », explique le diocèse de Toulouse à 20 Minutes.

L’enquête, confiée au service régional de la police judiciaire (SRPJ), « a conclu qu’il n’y avait eu aucun geste ni attitude au cours de ce pèlerinage susceptible de relever d’une qualification pénale et plus largement l’enquête n’a pas relevé de fait constitutif d’un délit pénal », poursuit le diocèse. L’affaire a donc été classée sans suite par le parquet. Il n’y a jamais eu de plainte dans cette affaire ni avant, ni après. La mutation à Dax était déjà décidée depuis plusieurs mois et elle n’a aucun lien avec cette affaire. Le diocèse de Toulouse précise que Mgr Le Gall a pris soin à l’époque de rappeler à Mgr Hervé Gaschignard « des éléments sur le comportement à adopter auprès des jeunes ».

>> A lire aussi : Strasbourg: Avant sa messe d'installation, qui est Luc Ravel, nouvel évêque déjà critiqué?

Selon le journal La Croix, une autre famille aurait alerté l’Eglise sur « un comportement jugé inapproprié » quand Hervé Gaschignard était prêtre dans le diocèse de Nantes. Il a notamment été supérieur adjoint du séminaire interdiocésain de Nantes et conseiller spirituel des scouts d’Europe. Contacté par 20 Minutes, le diocèse de Nantes se dit « peiné et un peu choqué » par l'affaire mais «ne souhaite pas communiquer en l'absence d'information ».

Le dicocèse d'Aire et Dax, contacté par 20 Minutes, rappelle que c'est le Vatican lui-même qui nomme les évêques. « On prend ce qu'on nous donne, explique t-il, on reçoit un évêque ». Lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce jeudi à Dax, le vicaire général et le chancelier du diocèse ont rappelé qu'ils ne détenaient aucun élément du dossier, entre les mains de Monseigneur Jean-Pierre Ricard et du nonce, agent diplomatique du Saint-Siège. « On a pris acte avec émoi de tout ceci », a déclaré le diocèse. 

Après cette démission, le Pape François a nommé Mgr Bernard Charrier, évêque émérite de Tulle, administrateur apostolique du diocèse d’Aire et Dax.