Bordeaux: L'aménagement des quais va se prolonger jusqu'au pont Mitterrand

DEPLACEMENTS L'autoroute urbaine des voies sur berge sur le secteur de Brienne à Bègles va être déclassifiée et sa vitesse sera limitée à 50 km/h...

Mickaël Bosredon

— 

A Bordeaux le 29 septembre 2015, vue depuis les quais de Bordeaux.
A Bordeaux le 29 septembre 2015, vue depuis les quais de Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes

C'est la fin de la « dernière autoroute urbaine de la métropole bordelaise » annonce l'élu béglais Clément Rossignol, vice-président de Bordeaux métropole en charge de la Nature. Un accord vient en effet d'être passé avec la préfecture pour le « déclassement » d'1,8 km d'autoroute sur les voies sur berge au sud de Bordeaux, entre le pont François Mitterrand et le futur pont Jean-Jacques Bosc, sur la rive gauche.

>> A lire aussi : Bordeaux: La voie du BHNS vers Saint-Aubin dégagée pour 2019

Dès cet été, cette portion passera de 90 km/h actuellement à 70 km/h au début de la voie, puis 50 km/h, et de deux fois trois voies à deux fois deux voies. « Comme sur les quais de Bordeaux » signale Clément Rossignol. L'idée est bien de mettre en place un prolongement des quais bordelais, avec une place plus grande pour les piétons et les vélos, « qui pourront circuler sans discontinuer du pont Chaban-Delmas au pont François-Mitterrand. »

Forte végétalisation

Pour la partie comprise entre le futur pont Jean-Jacques Bosc et le pont Saint-Jean, la partie bordelaise en somme, « des feux tricolores seront installés au rond point du Marché d'intérêt national (MIN) » précise Emilie Kuziew, maire-adjointe du quartier Bordeaux sud.

« Du pont ferroviaire jusqu'à la future piscine des quais de Paludate, les quais seront réaménagés comme ce que l'on connaît actuellement à Bordeaux, avec une forte végétalisation le long des berges de la Garonne » poursuit l'élue. « Et entre la piscine et le futur pont Jean-Jacques Bosc sera créé un cheminement doux avec des équipements sportifs. »

La partie entre l'actuel parc des sports et le pont ferroviaire sera elle aussi revue, « mais il est trop tôt pour dire ce que sera ; le but est en tout cas de simplifier les circulations à cet endroit. »

Le pont Jean-Jacques Bosc pour 2021

Si la limitation de la vitesse entrera en vigueur dès cet été, les travaux de mise à deux fois deux voies, qui sont en fait les travaux préparatoires à la construction du pont Jean-Jacques Bosc mais qui resteront définitifs, ne commenceront eux qu'en septembre et se poursuivront pendant environ trois ans. La finalisation complète, avec tous ses aménagements, de ce chantier d'envergure qui se déroulera en trois phases, n'est prévue qu'en 2030.

>> A lire aussi : Bordeaux Métropole: Comment se rendra-t-on à l’Arena ?

Le pont Jean-Jacques Bosc, qui a connu quelques retards au démarrage, mais dont le chantier a bien commencé sur la rive droite, est lui attendu pour 2021.