Charente: Un maire interdit la pulvérisation des pesticides près des maisons, la FNSEA s'oppose à sa décision

ENVIRONNEMENT Le maire de Ruelle-sur-Touvre, a pris un arrêté la semaine dernière pour interdire les pulvérisations de pesticides à moins de 50 mètres des habitations...

E.P.

— 

Le maire de la petite commune de Charente a pris un arrêté interdisant les pulvérisations de pesticides à moins de 50 mètres des habitations.
Le maire de la petite commune de Charente a pris un arrêté interdisant les pulvérisations de pesticides à moins de 50 mètres des habitations. — ZEPPELIN/SIPA

L’arrêté municipal pris la semaine dernière par Michel Tricoche, maire de la commune de Ruelle-sur-Touvre, en Charente, ne passe pas auprès de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA). L’élu, qui dirige une commune d’un peu plus de 7.200 habitants, a souhaité interdire la pulvérisation de pesticides à moins de 50 mètres des habitations. La FNSEA a saisi le préfet pour qu’il invalide cet arrêté, rapporte la Charente Libre.

>> A lire aussi : Gironde: La préfecture demande son avis au public pour un nouvel arrêté sur les pesticides

« Nous contestons vivement la prise de cet arrêté et nous vous demandons sans délai de surseoir à son application et d’interpeller le maire de la commune pour que cet arrêté soit retiré », écrit la FNSEA.

Le maire a pris cette décision après la plainte d’une de ses administrées, tombée malade après des pulvérisations de pesticides à proximité de chez elle. Le syndicat agricole craint une multiplication de ces arrêtés qui mettraient en danger, selon lui, l’économie agricole.

>> A lire aussi : Agriculture: Les Français plébiscitent une «transition» environnementale