Niort: Une salariée handicapée de Conforama aurait été «séquestrée»

TRAVAIL La victime a porté plainte après avoir été hospitalisée...

L.D.

— 

Son supérieur hiérarchique qui l'aurait enfermée dans un local afin que celle-ci lui remette son journal.
Son supérieur hiérarchique qui l'aurait enfermée dans un local afin que celle-ci lui remette son journal. — Jean-François Monier

Ce mercredi, une manifestation va être organisée devant le magasin Conforama de Niort. Le motif ? Soutenir l’employée handicapée qui aurait été « enfermée et retenue dans un local exigu afin de lui soustraire son carnet », selon les mots du communiqué émis par la CGT, à l’origine du rassemblement.

C’est le journal La Nouvelle République qui raconte l’histoire : Nadine, la salariée en question, travaille depuis dix ans au sein du magasin. Au cours de ces années, des problèmes de santé ont débouché sur un handicap. Un aménagement de poste lui a alors été concédé, mais il a été remis en cause à deux reprises.

Une plainte déposée

Jugeant que ses conditions de travail se dégradaient, elle aurait consigné des faits précis dans un journal, découvert par son supérieur fin février. Ce dernier l’aurait alors enfermée dans une pièce exiguë et menacée afin qu’elle lui donne son carnet.

>> A lire aussi : Nord: Une affaire de dénonciation entre collègues empoisonne Esterra

Il l’aurait finalement laissée sortir au bout d’une bonne quinzaine de minutes, après que celle-ci a photographié la scène. Choquée, elle aurait ensuite fait une crise d’épilepsie, amenant les pompiers à intervenir.

A l’issue de son hospitalisation, Nadine est allée porter plainte et a été reçue par le délégué du Défenseur des droits, s’estimant victime de discrimination au handicap. Des salariés de d’autres magasins Conforama (Paris, Bordeaux) devraient se joindre à la manifestation.

>> A lire aussi : Un syndicat des coursiers à vélo naît à Bordeaux : «On ne veut pas devenir riches mais que le métier soit viable»