Angoulême: Il se pointe en pleine nuit à l'hôpital avec un obus

FAITS DIVERS L'engin aurait été volé...

Laetitia Dive

— 

Les démineurs ont récupéré l'obus ce lundi matin.
Les démineurs ont récupéré l'obus ce lundi matin. — Jacques Demarthon

Dans la nuit de dimanche à lundi, aux environs de 2h30 du matin, un jeune homme s’est rendu à l’hôpital d’Angoulême pour faire part d’une curieuse découverte. Agé de 18 ans, il a raconté au personnel du centre hospitalier qu’il avait trouvé un objet étrange devant chez lui.

Intervention des démineurs

L’homme leur a alors montré un obus rouillé, qu’il avait posé sur son blouson, à l’entrée de l’établissement. Immédiatement, la police a été prévenue et a installé un périmètre de sécurité autour de l’objet. Les forces de l’ordre en ont profité pour interpeller le jeune homme, soupçonné de cambriolage.

>> A lire aussi : Aucune piste privilégiée après l'explosion de 3.000 bouteilles de gaz

Les policiers ont ensuite contacté le service de déminage de La Rochelle pour s’assurer que l’obus ne présentait pas de danger. Après avoir estimé qu’il n’y avait pas de risque d’explosion immédiate, les démineurs sont tout de même passés récupérer l’objet ce lundi matin.

Si le jeune homme n’a pas encore été entendu par la police, il a déjà avoué avoir dérobé l’engin et non l’avoir trouvé devant chez lui, comme il l’avait raconté au départ. L’enquête se poursuit.

>> A lire aussi : Il jette un obus de la Seconde Guerre mondiale à la déchetterie