Rugby: Des joueurs de Grenoble soupçonnés de viol après le match contre Bordeaux

JUSTICE Une enquête de flagrance a été ouverte...

L.D. avec AFP
— 
La plaignante a expliqué aux policiers qu'elle aurait été droguée.
La plaignante a expliqué aux policiers qu'elle aurait été droguée. — Olivier Aballain / 20 Minutes

Les faits se seraient produits à l’issue du match de Top 14 entre l’UBB et Grenoble. A Bordeaux, une jeune femme a porté plainte pour viol contre des joueurs grenoblois.

« Le parquet a été informé hier (dimanche) du dépôt de plainte d’une jeune femme dénonçant des faits de viol, une enquête de flagrance a démarré immédiatement », a indiqué le parquet à l’AFP, précisant une information de France Bleu Gironde.

Aucune garde à vue pour le moment

Selon cette même source, « aucune garde à vue n’a pour l’heure été prise dans ce dossier, aucune information judiciaire n’a été ouverte ».

Sollicité par l’agence de presse, le FC Grenoble a indiqué ne pas vouloir communiquer sur l’enquête : « Nous laissons la police faire son travail ». L’enquête devra établir le déroulement précis des faits, a relevé de son côté à Bordeaux une source proche de l’enquête.

Selon France Bleu Gironde, la plaignante a déclaré aux policiers avoir rencontré samedi plusieurs joueurs isérois en boîte de nuit, après leur défaite (46-14) contre les Girondins. Au cours de la soirée, certains d’entre eux l’auraient droguée puis « emmenée de force dans un hôtel où elle aurait été violée ».

>> A lire aussi : Fusion Racing–Stade Français. «Cela pose beaucoup de problèmes» pour le président du Stade Toulousain