Gironde: Le report du comité de suivi de Ford inquiète les salariés

ECONOMIE Ford Europe a annulé la réunion qui devait se tenir ce jeudi 9 mars au motif de perturbations du trafic aérien...

Elsa Provenzano

— 

L'entrée de l'usine Ford de Blanquefort, près de Bordeaux, le 31 juillet 2013
L'entrée de l'usine Ford de Blanquefort, près de Bordeaux, le 31 juillet 2013 — Patrick Bernard AFP

La direction de Ford Europe a annoncé ce mardi qu’elle reportait le comité de suivi attendu ce jeudi 9 mars pour évoquer l’avenir du site de Blanquefort qui emploie 900 personnes. Il devra se tenir d’ici le 24 mars, la date butoir fixée par la préfecture, sur ce dossier sensible.

>> A lire aussi : Gironde: Les ouvriers de l'usine Ford, inquiets pour leurs emplois, ont débrayé

« En mettant en avant les perturbations aériennes pour justifier cette annulation, on peut y voir la volonté de ne pas participer à ce comité de suivi », estime Gilles Lambersend, secrétaire du comité d’entreprise. En réaction, une réunion extraordinaire du comité, instance qui représente les salariés, a été demandée le plus tôt possible.

Soutien des élus locaux

L’intersyndicale (FO-CFTC-CGT-CFE/CGC) a rencontré plusieurs élus locaux ce mardi. « Le problème c’est que pour éventuellement faire des propositions d’aides il faut au moins un projet et là on observe seulement un désengagement », regrette Gilles Lambersend.

>> A lire aussi : Bordeaux: Mobilisation des salariés de Ford, qui craignent une fermeture de l'usine

Il assure que les représentants des collectivités « ont la même vision du dossier » et que « la balle est dans le camp de Ford ». Les salariés, qui se sont déjà mobilisées pour interpeller la direction du groupe, sont dans l’attente d’un investissement fort de Ford pour pérenniser l’activité industrielle du site après la fin 2018.