VIDEO. Affaire Fillon: Juppé estime que son camp est «dans une impasse» et qu’il faut «essayer de s’en sortir»

PRESIDENTIELLE Lors de la conférence de presse précédant le conseil municipal, le maire de Bordeaux a confirmé qu’il renonçait à être candidat mais qu’il reste disponible pour « trouver une solution à la crise actuelle »…

E.P et M.B
— 
Le maire de Bordeaux a répété qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle. //AMEZUGO_1336/Credit:UGO AMEZ/SIPA/1703061215
Le maire de Bordeaux a répété qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle. //AMEZUGO_1336/Credit:UGO AMEZ/SIPA/1703061215 — UGO AMEZ UGO/SIPA

« Cela a été une décision très difficile à prendre, très difficile, car j’ai bien conscience de mes responsabilités vis-à-vis de mon parti et de mon pays, mais c’était la décision de sagesse », a répété Alain Juppé, devant un parterre d’une cinquantaine de journalistes, venus le questionner sur la réunion annoncée avec Sarkozy et Fillon, annoncée ce mardi, plutôt que sur les dossiers locaux liés au conseil municipal.

« Il vaut mieux essayer de sortir d'une impasse que continuer tout droit… »

Pressé de questions, il a expliqué très brièvement que sa décision,annoncée ce lundi matin lors d’une conférence de presse, était « irrévocable ». Néanmoins il a affirmé sa volonté « d’aider à trouver une solution à la crise actuelle », précisant qu’il ne savait pas encore sous quelles formes. Il estime que « la balle est maintenant dans le camp de ceux qui ont à prendre des décisions ».

Il a maintenu le terme d'« impasse » pour qualifier la situation actuelle, un terme qu’il a utilisé ce lundi matin écorchant au passage la défense de François Fillon dans l’affaire du présumé emploi fictif de son épouse Pénélope Fillon. « Et une impasse, il vaut mieux essayer de s’en sortir que continuer tout droit… », a-t-il ajouté lundi après-midi.

Son adjointe Virginie Calmels représentera le camp des juppéistes ce lundi soir lors du comité politique des Républicains et le maire de Bordeaux l’a interrogée sur le ton de la plaisanterie pour savoir si elle était toujours juppéiste. Elle a acquiescé.