Bergerac-Lille: La préfecture interdit aux supporters bordelais de faire le déplacement

FOOTBALL Un arrêté a été publié ce mercredi...

Laetitia Dive

— 

Le Virage Sud lors d'un match Bordeaux-Lille
Le Virage Sud lors d'un match Bordeaux-Lille — Nicolas Tucat

La solidarité entre clubs girondins risque d’être un peu ébréchée après la publication d’un arrêté préfectoral qui interdit « à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du FC Girondins de Bordeaux » de se présenter aux abords du stade Jean-Antoine Moueix, à Libourne, où se déroulera le match Bergerac-Lille ce jeudi dans le cadre des 8e de finale de la Coupe de France.

Le motif ? « Ils veulent empêcher tout acte de hooliganisme commis par des groupuscules d’ultras antagoniques de Lille et Bordeaux », selon Christophe Fauvel, président du club de Bergerac qui a assisté à la réunion de sécurité.

Reconnaissance quasi-impossible

« C’est complètement stupide, de nombreux supporters Bergeracois sont aussi pro-Girondins », remarque Romain Manci des Ultramarines. Il pointe néanmoins du doigt qu’il est impossible pour les forces de l’ordre de distinguer un supporter bordelais d’un autre spectateur lambda : « Si j’arrive avec ma petite chemise en sortant du boulot, je ne vois pas en quoi ils pourraient penser que j’en fais partie et m’interdire l’entrée. »

>> A lire aussi : Coupe de France: Le Losc veut éviter la mauvaise blague contre Bergerac

Cette décision l’agace d’autant plus que peu de supporters lillois sont attendus pour cette rencontre. Pour lui, cette décision découle d’un événement passé : début décembre, en marge d’un Bordeaux-Lille, 41 supporters qui souhaitaient a priori en découdre avec les fans des Girondins s’étaient retrouvés en garde à vue.

Bordeaux soutient Bergerac

Selon le président bergeracois, cette décision vise uniquement les groupuscules qui pourraient se montrer violents mais ne touchera pas la majorité des supporters : « au contraire, ils sont les bienvenus ! »

Chez les Bordelais, beaucoup espèrent que Bergerac pourra se qualifier à l’issue de ce 8e de finale. « On est à 100 % avec les clubs régionaux, assure Romain Manci. On espère même les recevoir, ça pourrait être une belle affiche du football aquitain ! »

>> A lire aussi : Le Bergeracois Grégory Covin va affronter le Losc...club où il a été formé