Grippe aviaire: Après les canards landais, une battue aux tourterelles est organisée dans le Lot-et-Garonne

ÉPIDÉMIE Les oiseaux migrateurs propagent le virus H5N8 dans les élevages...

Laetitia Dive

— 

Avec cette battue, le département espère limiter la propagation de l'épidémie.
Avec cette battue, le département espère limiter la propagation de l'épidémie. — René Jean

Ce jeudi soir, une battue aux tourterelles contaminées par la grippe aviaire est organisée à la demande de la Préfecture du Lot-et-Garonne. Des contrôles ont été effectués sur des cadavres d’oiseaux migrateurs et plusieurs ont donné des résultats positifs au virus.

>> A lire aussi : Tous les canards d'élevage des Landes vont être abattus pour éviter une épidémie de grippe aviaire

Par leurs voyages, les tourterelles contribuent ainsi à la propagation du virus H5N8 qui sévit dans le Sud-Ouest depuis la fin du mois de novembre.

43.500 canards abattus dans le département

Alors que dans les Landes l’abattage de la totalité des canards (soit 360.000 palmipèdes) a été ordonné dans le cadre d’un vide sanitaire, le Lot-et-Garonne est également touché par l’épidémie : 43.500 canards ont déjà été abattus pour endiguer l’épidémie.

En s’attaquant aux oiseaux migrateurs, la préfecture espère pouvoir empêcher de nouvelles contaminations au sein des élevages.

>> A lire aussi : Grippe aviaire dans les Landes: «Je n'ai pas fait ce métier pour mettre mes canards à la poubelle»