Ligue 1: Happy birthday les Ultramarines! Bordeaux assomme Guingamp et recolle à l'OM

FOOTBALL Pour le 30e anniversaire de leurs Ultras, les Girondins ont largement battu l'EAG (3-0)...

Jeremy Goujon

— 

François Kamano et les Girondins ont offert un beau cadeau pour le 30e anniversaire des Ultramarines.
François Kamano et les Girondins ont offert un beau cadeau pour le 30e anniversaire des Ultramarines. — R. Perrocheau / AFP

Les Girondins de Bordeaux ont disposé de l’En Avant de Guingamp, ce dimanche (3-0). Grâce notamment à deux buts inscrits en première période, l’équipe de Jocelyn Gourvennec revient ainsi à hauteur de l’OM (7e), tandis que la mauvaise série à l’extérieur de l’EAG se poursuit. Les Costarmoricains n’ont plus gagné en Ligue 1 loin de Roudourou depuis le déplacement à Lyon (1-3), le 22 octobre.

Joue-la comme Titi. Rarement titulaire en championnat, François Kamano est néanmoins devenu le meilleur buteur girondin de l’exercice en cours (six réalisations, une de plus que Diego Rolán). Profitant de l’avantage laissé par l’arbitre, le jeune attaquant guinéen (20 ans) ouvrait son pied droit façon Thierry Henry et trompait le gardien guingampais (13e).

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: François Kamano, l'efficacité discrète

L’ancien Bastiais régalait plus tard avec un dribble extraordinaire sous forme de louche, à l’origine de l’action conclue par Malcom d’une frappe sur la barre (32e). « Je prends confiance petit à petit », déclarait Kamano, tout proche du doublé (53e, 57e) et responsable de l’expulsion du latéral Jonathan Martins Pereira (59e), totalement dépassé par l’homme du match.

Un beau cadeau pour les supporters. Pas souvent gâtés au Matmut Atlantique - leur équipe favorite ne présentait que le 13e bilan à domicile avant la journée, les fans bordelais auront passé un (très) bon après-midi. En particulier les membres des Ultramarines, le principal groupe de supporters local, qui fête cette année son 30e anniversaire.

Les Girondins arboraient d’ailleurs un dessin en l’honneur dudit groupe sur leur maillot, dénué de tout sponsor cette saison. Du bon côté au moment de la tête gagnante de Nicolas Pallois sur corner (43e), les Ultras virent de plus loin la passe décisive de l’inévitable Kamano en direction de Gaëtan Laborde, auteur du troisième but (71e).

Guingamp n’a pas démérité. Privée au coup d’envoi de son meilleur artificier (Jimmy Briand), de son meilleur passeur (Fernando Marçal) et de son taulier en défense (Jérémy Sorbon), la formation d’Antoine Kombouaré a tout de même eu des opportunités en Nouvelle-Aquitaine.

Mais Nill De Pauw (8e), Nicolas Benezet (27e) et Yannis Salibur (69e) seront tombés sur un impeccable Cédric Carrasso, quand l’attaquant belge ne cadrait pas son « exter' » en pleine extension (41e). Assommés par la réalisation de Laborde, les Bretons rechutent après leur belle victoire contre Lyon (2-1), le 11 février. Depuis le début de l’année 2017, ils n’ont pris que quatre points sur 21 possibles.