Bordeaux: Le site de l'usine de liqueurs Marie Brizard va être entièrement transformé

URBANISME Belin Promotion, qui a racheté le site de plus de 11.000 m2, va y construire une place publique, aménager des logements, des commerces et installer une entreprise, avec une livraison prévue pour 2019...

Elsa Provenzano

— 

L'usine Marie Brizard va être entièrement transformée par un promoteur privé. Lancer le diaporama
L'usine Marie Brizard va être entièrement transformée par un promoteur privé. — Belin Promotion

Les chaînes d’embouteillages de l’usine de liqueurs Marie Brizard, installée rue Fondaudège à Bordeaux au XIXe siècle, ont été mises à l’arrêt complet à la fin de l’année 2015. Et c’est Belin Promotion qui a remporté en décembre 2015 l’appel d’offres lancé alors par Marie Brizard Wine & Spirits pour le rachat du site de 11.700 m2.

>> A lire aussi : Aucun trésor dans le sous-sol de la place Marie Brizard

150 emplois espérés d’ici 3 ans 

Le promoteur a décidé d’installer une nouvelle activité économique dans la partie supérieure de l’ancienne halle d’embouteillage. L’entreprise Héméra, qui accompagne de jeunes créateurs d’entreprises (aide technique, accompagnement au financement et au développement) occupera 1.600 m2, et sera située au-dessus des commerces prévus dans le projet. « Cet espace devrait permettre de créer environ 150 emplois d’ici trois ans », assure Julien Parrou, PDG du groupe ConcoursMania, à la tête d’Héméra. « C’est un projet qui a une vocation symbolique, on passe d’une industrie à une autre », souligne Alexandre Moio, directeur de Belin Promotion.

L'actuelle façade de l'usine Marie-Brizard va être détruite pour mettre en valeur une halle datant du 19e siècle.
L'actuelle façade de l'usine Marie-Brizard va être détruite pour mettre en valeur une halle datant du 19e siècle. - Belin Promotion

Mettre en valeur l’architecture du site

Aujourd’hui, les passants de la rue Fondaudège ne peuvent pas admirer depuis la rue le joyau du site, la halle de type Eiffel, datant de la fin du XIXe siècle. Ce sera chose possible à la livraison du projet, prévue pour 2019, pour lequel Belin Promotion a choisi de faire appel à l’agence d’architecture bordelaise Luc Arsene-Henry/Alain Triaud Architectes, sous la responsabilité de Juliette Faugère, architecte associée en charge de l’ensemble du projet. La façade va tomber et au-delà d’une petite place publique, créée dans le cadre de ce projet, la halle sera rendue visible.

>> A lire aussi : Spiritueux: Marie Brizard, le verre de trop pour le groupe Belvédère

Sur 8.000m2, 94 appartements haut de gamme, dont la commercialisation va commencer dans les semaines à venir, seront construits. Des commerces occuperont le rez-de-chaussée de la halle, dont un Carrefour Market, et un parking de 249 places en sous-sol est aussi programmé.

Livré en même temps que la ligne D du tram

La livraison de l’ensemble du projet est espérée pour 2019, pour qu’elle coïncide avec la mise en service de la ligne D du tramway qui passera par la rue Fondaudège. « Le quartier subit des transformations avec les travaux du tramway, on ne veut pas en rajouter », précise Alexandre Moio.

>> A lire aussi : Bordeaux: Les images de la future ligne D du tramway

Implanté depuis 25 ans à Bordeaux, Belin Promotion a construit environ 2.000 logements sur l’agglomération bordelaise depuis son installation. « On est des artisans promoteurs et pas des industriels du logement, souligne le directeur de Belin Promotion. On travaille à notre échelle et on essaye de le faire bien. »