Ligue 1: La goal-line technology n'aime pas le jaune...On a frôlé le but gag à Bordeaux

FOOTBALL Heureusement que Brice de Nice n'est pas gardien...

Laetitia Dive

— 

Il va falloir réviser ta garde-robe Cédric
Il va falloir réviser ta garde-robe Cédric — Nicolas Tucat

L’épisode est presque passé inaperçu. Pourtant, il a pas mal perturbé Cédric Carrasso. A la 44e minute, l’arbitre de la rencontre entre Bordeaux et Rennes a brièvement arrêté le jeu. La raison ? Sa montre avait vibré, signifiant que la goal line technology avait validé un but dans la cage du gardien bordelais.

« Il y a une tête d’un joueur que je récupère un centimètre devant la ligne. J’ai un pied dedans, mais le ballon, on le voit tranquille. Je l’ai facilement. Tout le monde le voit : l’arbitre de touche, l’arbitre central… », raconte le principal intéressé.

Vérification à la mi-temps

La règle étant la règle, les arbitres ont un moment d’hésitation : ils sont normalement supposés se fier à la technologie. « Ils ont vérifié à la mi-temps, il y a pas eu de but donc ils m’ont dit qu’il y avait vraiment eu une erreur ».

>> A lire aussi : Ligue 1: Malgré un match nul frustant pour les Rennais, Christian Gourcuff s'est "régalé" à Bordeaux

La raison du bug ? a priori, le maillot jaune du portier. « C’est une histoire un peu bizarre, concède Cédric Carrasso. Je le saurai pour la prochaine fois, je pense que je vais changer de couleur parce que s’ils appliquent le règlement à la lettre, ça aurait été l’un des buts les plus terribles qu’on puisse prendre ! »

>> A lire aussi : OM-OL: Perspective, tests et marge d'erreur... Alors, elle est fiable à 100%, la goal line technology?