Pyrénées-Atlantiques: Il récupérait de la drogue en Espagne et la revendait dans les stations de ski

FAITS DIVERS L’homme d’origine espagnole a été interpellé…

Laetitia Dive

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie.
Illustration d'une voiture de gendarmerie. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Sa petite affaire aura duré de décembre 2014 à octobre 2016 selon La République des Pyrénées. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, importait des stupéfiants depuis l’Espagne pour ensuite les revendre en France.

Il proposait une large gamme de drogues dans les Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées : ecstasy, amphétamines, cocaïne, LSD, cannabis…

Des produits coupés à la caféine

Basé à Lées-Athas, en vallée d’Aspe, il se livrait à des reconditionnements de produits, coupant les stupéfiants avec de la caféine dans le but d’en vendre une plus grosse quantité.

Lors de son interpellation à son domicile, les gendarmes d’Oloron-Sainte-Marie ont retrouvé plus d’un kilo et demi de speed et d’autres drogues variées.

>> A lire aussi : Sobre, il roule à 166 km/h sur une route départementale

Pour vendre sa marchandise, l’homme participait à l’organisation de « rave party » en différents sites des Pyrénées. Il travaillait avec deux revendeurs principaux qui distribuaient les stupéfiants dans les bars, discothèques et stations de ski.

Près de 200.000 € de bénéfices

C’est d’ailleurs à l’issue d’une de ses soirées que la brigade de gendarmerie a démarré son enquête pour finalement identifier ce réseau. Depuis, le parquet de Pau a ordonné plusieurs incarcérations.

Sur deux ans, le principal suspect a écoulé plus de neuf kilos de speed et plusieurs centaines de grammes d’autres drogues. La revente totale de ces produits lui aurait rapporté près de 200.000 euros.

>> A lire aussi : Deux ans ferme pour le principal agresseur