Bordeaux: L'image du tramway à Saint-Médard fait bondir les opposants au projet

TRANSPORTS A quelques jours de l'ouverture de la concertation publique sur le projet de prolongement de la ligne D du tramway, la mairie de Saint-Médard a diffusé une image de synthèse qui ne plaît pas à tout le monde...

Mickaël Bosredon

— 

Image de synthèse du projet de ligne D du tramway entre Eysines et Saint-Médard, présentée par la ville de Saint-Médard
Image de synthèse du projet de ligne D du tramway entre Eysines et Saint-Médard, présentée par la ville de Saint-Médard — Ville de Saint-Médard-en-Jalles

La bataille entre la municipalité de Saint-Médard-en-Jalles et le collectif Jalles Transports vient encore de monter d’un cran. A quelques jours de l’ouverture de la concertation publique sur le projet de prolongement de la future ligne D du tramway – du terminus Cantinolle à Eysines jusqu’à Saint-Médard – la municipalité vient en effet de diffuser une image de synthèse de ce que pourrait représenter la ligne de tramway le long de la piste cyclable au Haillan. Précisément à l’endroit où le projet fait polémique.

>> A lire aussi : Les opposants au prolongement de la ligne D ont manifesté

On y voit une piste cyclable préservée, et un milieu naturel en cohabitation « harmonieuse », dixit la plaquette de présentation, avec le tramway. La crainte des opposants de Jalles Transport est pourtant que cette piste cyclable soit beaucoup plus impactée qu’il n’y paraît sur l’image, et que les espèces d’arbres et de plantes soient menacées. Cette diffusion a donné lieu à un échange musclé entre Jean-Louis Moura, du collectif Jalles Transport, et Thierry Leblond, adjoint au développement durable à Saint-Médard :

« Cette image est un mensonge »

« Cette image est un mensonge, attaque Jean-Louis Moura. On voit même un arbre au milieu de la caténaire du tramway, ce n’est pas sérieux. Mais surtout, cette image oublie d’intégrer les fossés pour l’écoulement des eaux, les bas côtés pour les poussettes et les piétons, les écrans acoustiques… De plus, selon les conclusions de l’étude menée par la métropole et Artélia que nous nous sommes procurée, plusieurs arbres doivent être élagués ou abattus. »

>> A lire aussi : Saint-Médard continue son travail de lobbying pour obtenir le tramway

« La piste cyclable sera préservée sur son tracé actuel et même valorisée dans un projet favorisant l’intermodalité avec le vélo, soutient la mairie de Saint-Médard. Tramway et piste cyclable fonctionnent très bien sur la métropole [Bordeaux-lac, Pessac] ou ailleurs [Strasbourg, Lyon…]. C’est même l’avenir ! »

Des réunions publiques qui promettent d’être animées

Quant aux murs anti-bruits, la municipalité argue que « des aménagements acoustiques ponctuels seront prévus, comme pour les autres lignes, en particulier pour traiter la trentaine de maisons riveraines de la piste. Mais aucun mur, ni bien sûr aucun grillage (…). En général, on ne reproche pas au tram d’être trop bruyant mais trop silencieux. » Enfin, pour les fossés, « il existe des solutions techniques pour les enfouir ou les déplacer », et concernant l’élagage des arbres, « oui, ponctuellement ce sera peut-être nécessaire, mais ce sera à la marge. »

« Cette image rétablit la vérité d’une coexistence entre la piste cyclable et le tramway, face à un collectif qui n’a cessé de dire que la piste cyclable allait disparaître », s’agace le directeur de cabinet du maire de Saint-Médard, Joan Taris.

Pour le collectif Jalles Transport, le but de la mairie avec cette image de synthèse est de « mobiliser le plus de monde possible en faveur de son projet, alors que la concertation publique démarre le 1er février ». Plusieurs réunions publiques sont prévues, notamment le 10 février à Saint-Médard et le 14 au Haillan. Des réunions qui s’annoncent extrêmement tendues…