Haute-Vienne: Une nouvelle affaire de «faux bitumeur» anglais inquiète les gendarmes

ARNAQUE C’est un agriculteur qui a donné l’alerte…

Laetitia Dive

— 

Pose de bitume à l'aide d'une machine.
Pose de bitume à l'aide d'une machine. — Pierre-Franck Colombier

Sur sa page Facebook, la gendarmerie de Haute-Vienne met en garde les habitants du département : ce mardi, un homme d’origine britannique s’est rendu chez un exploitant du Vigen pour lui proposer « des travaux d’enrobé à chaud à un prix très attractif ».

Une arnaque récurrente

Cette arnaque est classique dans la région et le scénario toujours le même : un homme se présente chez un particulier ou dans une entreprise et vend ses services de « bitumeur » pour une somme défiant toute concurrence qu’il justifie en expliquant que le goudron qu’il va utiliser est un surplus de chantier réalisé dans la région. Selon les forces de l’ordre, les délais proposés pour réaliser les travaux sont très courts.

>> A lire aussi : Les étourneaux souillent l’hôpital Charles-Perrens de Bordeaux de centaines de kilos de fientes

Les personnes qui ont accepté l’offre se sont vite rendu compte de l’arnaque, le revêtement se dégradant très rapidement et ne résistant pas aux intempéries. Dans la majorité des cas signalés, les « faux bitumeurs » étaient d’origine britannique.

La gendarmerie recommande donc de se montrer méfiant lorsque les prix paraissent « trop attractifs », de ne pas signer de contrat tout de suite et de n’avancer aucune somme d’argent lors de ce type de démarchage. Elle demande également aux particuliers de l’avertir si un « bitumeur » se présente à leur domicile.