VIDEO. Bordeaux: L'Arena de 11.000 places sort de terre

ARCHITECTURE Le chantier de la future salle de spectacles Bordeaux Metropole Arena, à Floirac, en est déjà à la moitié du gros œuvre. Il doit être achevé d’ici à la fin de l’année…

Mickaël Bosredon

— 

Vue intérieure du chantier de la Bordeaux Métropole Arena, à Floirac Lancer le diaporama
Vue intérieure du chantier de la Bordeaux Métropole Arena, à Floirac — M.Bosredon/20Minutes

Impressionnant de voir la vitesse à laquelle le chantier de la future Arena de Bordeaux Métropole, à Floirac, avance. Huit mois après la pose de la première pierre, la moitié du gros œuvre a déjà été réalisé. « Il sera achevé fin avril », assure le directeur du projet pour Bouygues constructions, Philippe Hernoult. La troisième levée de la coque, qui en compte cinq, a été posée.

A l’intérieur aussi le chantier prend forme, puisque le rez-de-chaussée est terminé, et que la centaine de compagnons qui s’affairent sur ce projet en sont au premier étage. « La moitié des gradins a été posée, ce qui nous permet déjà d’appréhender la dimension de l’édifice et sa forme finale. »

Gradins de la future Bordeaux Métropole Arena
Gradins de la future Bordeaux Métropole Arena - M.Bosredon/20Minutes

Une capacité de 11.000 spectateurs

En s’installant tout en haut des gradins, qui n’en sont qu’à la moitié et grimperont à l’arrivée jusqu’à 24 mètres de hauteur, on mesure déjà la volumétrie exceptionnelle du bâtiment qui pourra accueillir jusqu’à 11.000 spectateurs. La douce inclinaison permet néanmoins de garder une excellente vue sur la future scène.

Vue en hauteur de la future scène de la Bordeaux Métropole Arena
Vue en hauteur de la future scène de la Bordeaux Métropole Arena - M.Bosredon/20Minutes

L’enceinte imaginée par l’architecte Rudy Ricciotti est une véritable prouesse technique à réaliser. « Une coque en béton blanc comme cela, c’est un objet très rare, souligne Philippe Hernoult. Cela demande beaucoup de maîtrise car il faut sortir un béton blanc très pur, et la moindre erreur se retrouve tout de suite sur la réalisation. » Bouygues Constructions a donc fait appel à des spécialistes du genre, qui avaient réalisé avec ce matériau la résidence L’Escabelle à Pessac.

 

Parvis de la future Bordeaux Metropole Arena, à Floirac
Parvis de la future Bordeaux Metropole Arena, à Floirac - M.Bosredon/20Minutes

Tout en rondeur, le bâtiment demande également des coffrages particuliers, pour la plupart à usage unique. « Nous dépensons 2,5 millions d’euros rien que pour les coffrages en bois. Ce qui est vraiment compliqué avec cet ouvrage, c’est de stabiliser provisoirement la construction au fur et à mesure. »

Chantier de la Bordeaux Métropole Arena, le 6 janvier 2017 à Floirac
Chantier de la Bordeaux Métropole Arena, le 6 janvier 2017 à Floirac - M.Bosredon/20Minutes

Pour être certain de respecter le cahier des charges, Bouygues Constructions utilise une maquette numérique qui modélise en 3D le bâtiment final, au fur et à mesure que le chantier avance.

Des exigences au niveau de l’acoustique

Une fois le gros œuvre achevé, les difficultés ne seront pas terminées pour autant. Il faudra installer la charpente métallique, réalisée chez un spécialiste italien, Omba, et surtout attaquer la partie intérieure avec ses exigences en matière acoustique.

>> A lire aussi : Les grands projets d'architectes dessinent Bordeaux 2020

« Il y a deux contraintes, explique Philippe Hernoult, d’abord faire en sorte que le son ne sorte pas vers l’extérieur, deuxièmement que ce son soit le plus pur possible. Pour cela, nous allons installer des pyramides acoustiques sur l’ensemble des parois et au plafond, qui vont éviter au son de rebondir. Et il y aura beaucoup de couches de matériaux à mettre en place entre cet été et la livraison, prévue fin 2017. »

Le maire de Floirac Jean-Jacques Puyobrau espère que cette livraison se fera en novembre, « ce qui est prévu s’il n’y a aucun aléa », pour un premier concert en janvier 2018.

Vue aérienne du projet de salle de spectacles à Floirac
Vue aérienne du projet de salle de spectacles à Floirac - Rudy Ricciotti

La salle sera ensuite exploitée par Lagardère Live Entertainment, qui prévoit d’y organiser une centaine de spectacles par an (concerts, sport…).