Bordeaux: Qui écrit des mots dans toutes les langues dans le quartier Saint-Michel ?

STREET ART On est partis à la recherche des mystérieux polyglottes...

Laetitia Dive

— 

La recherche des mots bleus est une véritable chasse aux trésors
La recherche des mots bleus est une véritable chasse aux trésors — Laetitia Dive

« Vous savez comment on dit soleil en créole ? Soley, c’est écrit juste au-dessus ! ». Ahmed pointe l’affiche du doigt en riant. Contrairement à d’autres riverains venus faire leurs courses au Marché Saint-Michel, il avait repéré depuis un moment ces « mots bleus » qui ornent les murs du quartier.

Mélina, elle, n’en revient pas : « J’habite dans une rue voisine et je n’avais vraiment jamais repéré cela. Comme quoi je regarde trop mon téléphone et pas assez ce qui m’entoure ».

On trouve même des mots transparents parfois
On trouve même des mots transparents parfois - Laetitia Dive
Et d'autres qui le sont moins...
Et d'autres qui le sont moins... - Laetitia Dive

Des murs qui vous parlent

Ces affiches se trouvent à tous les coins de rue aux abords de la place Saint-Michel. Sur chacune, un mot est inscrit dans une langue étrangère, parfois dans un autre alphabet. Juste en dessous figure la traduction en français.

A chaque fois, un seul mot est inscrit
A chaque fois, un seul mot est inscrit - Laetitia Dive
Certaines affiches sont placardées dans les rues aux abords de la place
Certaines affiches sont placardées dans les rues aux abords de la place - Laetitia Dive
Les mots sont systématiquement traduits en français
Les mots sont systématiquement traduits en français - Laetitia Dive

 

« C’est du street-art, il me semble que c’est un homme du quartier qui a fait ça », croit savoir Pascal, un « habitué de la place et de ses cafés ». Mais il n’en sait pas plus. « Je pense qu’ils ont voulu imiter les plaques des noms de rues : c’est le même design ».

Des tags ont parfois été rajoutés sur l'oeuvre originale
Des tags ont parfois été rajoutés sur l'oeuvre originale - Laetitia Dive
L'idée est d'enrichir les murs du quartier grâce aux différents alphabets
L'idée est d'enrichir les murs du quartier grâce aux différents alphabets - Laetitia Dive
Le design des affiches s'inspire des pancartes de noms de rues.
Le design des affiches s'inspire des pancartes de noms de rues. - Laetitia Dive

En réalité, l’initiative a été lancée en juin dernier, lors de l’édition 2016 du festival organisé par l’association Chahuts. Un artiste bordelais, Jonas Laclasse, avait alors installé son « bureau mobile multilingue ».

>> A lire aussi : VIDEO. Bordeaux: Un festival de Street Art lancé jusqu'en octobre

Il y conviait les passants à créer un abécédaire international : chacun devait choisir un mot qui le touchait et le retranscrire dans une autre langue. Le but selon Chahuts ? « Convier au dialogue et à la rencontre ». Et rentrer de sa balade à Saint-Michel en sachant dire « salut » en turc : « Merhaba ».

>> A lire aussi : VIDEO. Bassin d'Arcachon: Les huîtres sorties en masse de leurs parcs pour Noël