VIDEO. Dordogne: Ouverture de la nouvelle réplique grandeur nature Lascaux IV, ce jeudi

PATRIMOINE L'atelier des facs similés du Périgord a fabriqué les parois de Lascaux IV à partir de modèles numériques de la grotte originale...

Elsa Provenzano

— 

Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord.
Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord. — Patrick Aventurier/SIPA

Installé à seulement 1,5 kilomètre à vol d’oiseau de la colline de Lascaux, l’atelier des fac-similés du Périgord (AFSP) a relevé un véritable défi en confectionnant en un temps record (un peu moins de 4 ans) le plus grand fac-similé d’art pariétal pour Lascaux IV, qui ouvre au public ce jeudi 15 décembre à Montignac, en Dordogne.

>> A lire aussi : Dordogne: Qui étaient les hommes qui ont peint la grotte de Lascaux?

Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord.
Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord. - Patrick Aventurier/SIPA

« Des peintres en décor, en théâtre et en cinéma »

Pendant 3 ans et demi, une équipe de 34 personnes « dont 22 artistes-peintres et sculpteurs », précise Francis Ringenbach, directeur artistique de l’AFSP se sont attachés à reproduire fidèlement les 615 animaux du bestiaire de Lascaux, tracés par notre ancêtre, l’Homme de Cro-Magnon.

>> A lire aussi : Inauguration de Lascaux-4: «C'est plus qu'un fac-similé, c'est une oeuvre !»

Au sein de cette équipe spécialisée beaucoup de « bagages Beaux-Arts », mais aussi « des restaurateurs d’art, des peintres en décor, en théâtre et en cinéma ». Ils ont réalisé le fac-similé sur lequel sont reproduites au millimètre l’ensemble des peintures rupestres créées il y a 20.000 ans.

Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord.
Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord. - Patrick Aventurier/SIPA

La réplique grandeur nature de la quasi-totalité de la grotte originale se décline sur 900 m2 de parois à Lascaux IV et propose une découverte immersive, les conditions de la visite (comme l’humidité et la température de la grotte originale) ayant été elles aussi reproduites.

>> A lire aussi : Dordogne: La billetterie en ligne pour découvrir Lascaux IV est ouverte

Des modèles en 3D des fresques de la grotte originale ont été réalisés, coupés et projetés sur les parois à orner pour Lascaux IV. « C’est un process qu’on peut industrialiser mais la réalisation des peintures elle-même n’est pas industrialisable », souligne Francis Ringenbach. Quelque 53 panneaux ont été construits et assemblés en atelier et le résultat est plus vrai que nature. 

« Reproduire la roche à la perfection »

« La technique du voile de pierre est bien particulière. Elle permet aux peintres de reproduire la roche à la perfection et aussi de travailler sur la matière, celle synthétique du fac-similé, qui a la même réponse que la roche, détaille le directeur artistique. On n’applique pas juste une couche en surface, on vient imprégner la couche minérale qui constitue ce voile de pierre. »

Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord.
Les parois de la grotte de Lascaux IV ont été réalisées par l'atelier des facs-similés du Périgord. - Patrick Aventurier/SIPA

Dans l’atelier de Lascaux, à l’intérieur du centre international de l’art pariétal qui s’étend sur 5800 m2 au total, des focus pédagogiques sur une partie des fresques sont réalisés. Les échantillons de parois, 540 m2, ont eux aussi été fabriqués par l’AFSP. L’ensemble des reproductions du centre a été validé par un collège d’experts.

>> A lire aussi : VIDEO. La grotte de Lascaux en images, avant son ouverture au public le 15 décembre

L’Atelier, connu internationalement pour ses compétences de pointe grâce à son travail pour Lascaux III (une exposition itinérante) et IV, étudie à l’heure actuelle quatre autres projets en lien avec la reproduction de l’art pariétal. L'un d’entre eux devrait se concrétiser dans les 6 mois qui viennent, à l'étranger.