A Audenge, du biogaz de décharge électrique

Orianne Dupont - ©2007 20 minutes

— 

Se chauffer ou s'éclairer grâce aux déchets. D'ici à la fin de l'année prochaine, une société de valorisation de biogaz de décharge, GAS Environnement, devrait exploiter le centre de stockage des déchets ultimes d'Audenge. Il s'agit de puiser le méthane produit par la décomposition des ordures, pour l'utiliser comme combustible dans des moteurs. Ces derniers produiront de l'électricité revendue à EDF pendant près de quinze ans.

« Avec les stocks d'Au­denge, nous pouvons produire de l'électricité pour 7 000 habitants », commente Xavier Joly, le directeur général de la société. Cette technique reste peu développée en Gironde - et en France -, puisque le centre de stockage de Lapouyade est le seul à la pratiquer. « Le biogaz est toujours récupéré, précise Laurent Vitry, chargé de mission pour le plan de gestion des déchets ménagers et assimilés de la Gironde. Mais pour éviter les risques d'explosion, il est généralement brûlé. »

Pourtant, la revalorisation du biogaz existe depuis quinze ans en Allemagne. « Ça commence à arriver en France, reconnaît Xavier Joly. Surtout depuis 2006 : avec la nouvelle tarification, l'électricité est revendue plus cher » La société prévoit d'ailleurs de mettre en oeuvre d'autres projets de ce type en Aquitaine. De son côté, le syndicat mixte de collecte et de traitement et des ordures ménagères du Médoc (Smicotom) étudie la valorisation du biogaz au centre de stockage des déchets ultimes de Naujac. Si le projet aboutit, les trois centres de Gironde - Lapouyade, Audenge et Naujac - seront valorisés.