Bordeaux: L'avion de l’ancien président tunisien a trouvé un acheteur

TRANSPORTS L'appareil de Ben Ali était resté cloué au sol pendant six ans en Gironde...

L.D. avec AFP
— 
Illustration d'un A340
Illustration d'un A340 — Tobias Schwarz

Un Airbus 340 initialement destiné au président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a été vendu à la compagnie Turkish Airlines, après être resté au sol pendant des années en France. L’appareil était stationné à Bordeaux et a finalement été cédé à la compagnie turque pour un montant de 73 millions d’euros, selon les informations rapportées par l’AFP.

A Mérignac depuis 2010

La date de la transaction n’est pas connue. L’avion était en vente depuis cinq ans et les négociations avec les acheteurs potentiels faisaient l’objet d’une clause de confidentialité.

Destiné à Ben Ali, cet A340 était arrivé à l’automne 2010 à Bordeaux-Mérignac afin d’être spécialement aménagé par la société de maintenance aéronautique Sabena Technics.

Utilisé une seule fois

Le dictateur avait toutefois été contraint de quitter le pouvoir quelques semaines plus tard, emporté par la révolution tunisienne, point de départ du Printemps arabe. Selon Sud Ouest, l’ancien président tunisien n’avait effectué qu’un seul vol sur l’avion, pour le tester en vue de son aménagement. Actuellement, Ben Ali est toujours exilé en Arabie Saoudite.

Tunisair avait remis l’A340 en vente en janvier 2012, en précisant qu’il avait fait l’objet d’un réaménagement classique « de jet pour les convenances de déplacement d’un chef d’Etat » (salon, chambre à coucher, sièges business), « sans rien de particulier ».