Bordeaux prend sa température

Orianne Dupont - ©2007 20 minutes

— 

Connaître les pièces les mieux isolées de sa maison, voir si une chaudière est bien réglée, découvrir une source dans son jardin ou même des cadavres d'animaux enterrés va bientôt être possible pour les Bordelais. Le conseil municipal de la ville a voté lundi la réalisation d'une carte thermique afin d'évaluer les déperditions de chaleur des bâtiments, une étude qui fait souvent apparaître que 8 à 10 % d'entre eux nécessitent des travaux de rénovation rapide. L'hélicoptère de la société Trading Corp. Consulting (TCC) - chargée de réaliser la carte - muni de capteurs infrarouges va survoler le Grand Parc et les Chartrons, dans un premier temps, durant le mois de décembre. « A 500 mètres d'altitude, on est capable de voir une différence de 0,04 degré entre deux tuiles. On voit les déperditions d'énergie au niveau des toitures, des façades et des vitrages... », explique Jean-Claude Barré, ingénieur développement chargé de coordonner les missions aériennes. Si cette première phase est validée, toute la ville sera survolée. Les résultats seront ensuite présentés aux Bordelais qui pourront visualiser leur maison et solliciter des aides et des conseils pour améliorer l'isolation. Et grâce à ces expériences passées, TCC a pu, par ailleurs découvrir quelques curiosités : « dans un lotissement de cinquante maisons, les deux dernières sont souvent moins bien isolées », commente Jean-Claude Barré. L'entreprise arrivant peut-être au bout de son stock de matériel...