Landes: Une sexagénaire jugée pour avoir empoisonné la vie de son quartier

JUSTICE Son procès pour violences, outrages et tentative d’empoisonnement des animaux de ses voisins avait lieu jeudi, devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan…

E.P.

— 

Illustration palais de justice, Tribunal de Lyon, le 15 novembre 2012. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Illustration palais de justice, Tribunal de Lyon, le 15 novembre 2012. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Une sexagénaire, habitante d’Hagetmau dans les Landes, était jugée en son absence jeudi à Mont-de-Marsan pour violences, outrages et tentative d’empoisonnement des animaux de ses voisins entre octobre 2014 et juin 2015, rapporte Sud Ouest.

>> A lire aussi : Un Landais s’enfuit après avoir volontairement écrasé un chien

De la mort-aux-rats dans des raviolis

Elle avait installé un climat de peur dans son quartier et ses voisins redoutaient de la croiser. Lors de ses auditions, elle a expliqué que si elle avait préparé un mélange de raviolis et de mort-aux-rats placé devant sa porte c’était pour éviter que les chats de ses voisins n’y rôdent.

Elle a été jusqu’à frapper une voisine handicapée à coups de balai, occasionnant 10 jours d’ITT, parce que, selon elle, elle ne sait pas tenir ses enfants. Elle a aussi donné un coup de poing à un autre voisin (1 jour d’ITT) parce qu’il a l’habitude d’étendre son linge aux fenêtres et qu’elle ne supporte pas ça. Elle était aussi jugée pour l’outrage à un agent municipal qui lui demandait de ne pas jeter ses déchets verts dans la rue.

>> A lire aussi : Un lycéen interpellé après avoir menacé sur Twitter de faire sauter un train

La sexagénaire, isolée et dans une situation de précarité, est déjà sous le coup d’un sursis pour des menaces proférées en 2012. Le tribunal a décidé de la condamner à deux mois de prison aménageables et à verser 1.200 euros d’amendes et d’indemnités aux parties civiles.