Charente: L'employé de mairie a filmé à leur insu ses collègues dans les toilettes, pendant 3 ans

FAITS DIVERS Le secrétaire de mairie de la commune de Baignes avait installé une petite caméra sous un radiateur des toilettes publiques et environ 1.600 vidéos ont été retrouvées à son domicile...

E.P.
— 
Le secrétaire de mairie a expliqué qu'il était attiré par certaines de ses collègues féminines.
Le secrétaire de mairie a expliqué qu'il était attiré par certaines de ses collègues féminines. — Capture d'écran Google maps

La comptable de la mairie de Baignes, en Charente, a découvert avec stupeur une caméra dissimulée dans un stylo, lui-même installé avec de la patafix sous le radiateur des toilettes publiques, proches de la mairie.

Le secrétaire de mairie, un homme de 51 ans, a reconnu lors de son procès, qui s’est tenu mardi, qu’il avait bien installé cette caméra, expliquant qu’il ressentait une attirance pour ses collègues féminines, rapporte La Charente Libre.

>> A lire aussi : Montpellier: Il filmait le vestiaire des femmes à l'hôpital, un an de prison ferme

1.600 vidéos découvertes chez lui 

Le tribunal d’Angoulême a condamné le voyeur à un an de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans. Il a obligation de se soigner, d’indemniser ses victimes à hauteur de 1.000 euros chacune, interdiction de paraître à Baignes et d’exercer une activité en lien avec des mineurs. Car chez lui, les enquêteurs ont retrouvé plus de 1.600 vidéos et photos mais aussi 195 images à caractère pédopornographique, soigneusement classées.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une jeune fille ridiculise un camarade un peu trop voyeur sur Internet

Dans la salle d’audience, neuf de ses ex-collègues femmes, mais aussi le maire de Baignes, tous choqués par cette affaire, étaient présents.