Dordogne: Accusé de violences sur un bébé, il prétend s’être inspiré de «Super Nanny»

FAITS DIVERS L’homme de 23 ans a invoqué l’émission pour justifier son comportement brutal vis-à-vis de l’enfant de sa compagne…

Laetitia Dive
— 
Sylvie Jenaly, qui incarne Super Nanny dans l'émission du même nom depuis 2013.
Sylvie Jenaly, qui incarne Super Nanny dans l'émission du même nom depuis 2013. — J. Cauvin / NT1

Selon ses dires, le prévenu aurait voulu faire comme Sylvie Jenaly, alias «Super Nanny », dont l’émission fait polémique depuis qu’une thérapeute a accusé la nounou de violences éducatives.

Des hématomes sur le corps

La semaine dernière, cet homme de 23 ans et sa compagne de 20 ans (la mère du bébé) ont été entendus par la police, puis placés en garde à vue après que des blessures conséquentes ont été repérées sur les fesses du bébé de 16 mois.

C’est le personnel de la crèche des Arènes de Périgueux qui a émis le signalement. Après avoir été examiné par un pédiatre, l’enfant a été conduit dans un centre hospitalier où il a été confirmé que ces hématomes étaient la conséquence de violences infligées récemment.

L’enfant confié à l’Aide sociale

Selon Sud Ouest, le beau-père du petit garçon a admis qu’il infligeait régulièrement des fessées à l’enfant « pour faire son éducation » comme dans l’émission, la célèbre nounou n’ayant pourtant jamais prôné la fessée dans son programme.

Lui et sa compagne devront s’expliquer devant le tribunal correctionnel de Périgueux le 5 avril 2017. Une ordonnance de placement provisoire a par ailleurs été prise en urgence par le parquet de la ville et le bébé a été confié à l’Aide sociale à l’enfance.