Bordeaux: Vente aux enchères du mobilier du petit hôtel Labottière

PATRIMOINE La maison Briscadieu organise samedi 26 novembre la vente du mobilier du petit hôtel Labottière, un célèbre hôtel particulier du centre de Bordeaux…

Mickaël Bosredon

— 

L'hôtel particulier Labottière, à Bordeaux
L'hôtel particulier Labottière, à Bordeaux — Briscadieu

C’est une vente assez exceptionnelle qui aura lieu samedi 26 novembre à la Maison Briscadieu à Bordeaux. La collection dupetit hôtel Labottière, un hôtel particulier classé aux Monuments Historiques implanté entre la rue Fondaudège et le Jardin public, sera mise aux enchères.

>> A lire aussi : La robe mythique de Marilyn Monroe vendue 4,8 millions de dollars aux enchères

« Ce bâtiment racheté dans les années 1905 par la famille Korber, restitue par son mobilier un cadre bourgeois du 18e siècle à l’identique » souligne pour 20 Minutes Antoine Briscadieu, commissaire-priseur. Meubles, tableaux, objets d’art et du quotidien… Des dizaines de pièces seront proposées à la vente.

« Le travail d’une vie »

« C’est le travail d’une vie pour cette famille, poursuit Antoine Briscadieu. Avec la dispersion de sa collection, elle se situe dans une démarche de transmission, afin que ces objets reprennent une deuxième vie auprès d’amateurs et de collectionneurs. »

>> A lire aussi : De vieilles voitures de stars s'envolent aux enchères

On trouve par exemple un cartel en bronze estimé entre 8.000 et 12.000 euros, une paire de miroirs en bronze doré estimée entre 10.000 et 15.000 euros, une importante armoire en acajou, témoin du travail bordelais du 18e siécle, estimée entre 8.000 et 12.000 euros, ou encore une toile d’Otto van Veen estimée entre 30.000 et 40.000 euros. « Avec toutes ces pièces, c’est une véritable plongée dans le 18e siècle bordelais que nous allons effectuer… » Des objets plus accessibles, aux alentours des 300 euros, seront aussi proposés.

Cette toile d'Otto van Veen sera mise aux enchères à Bordeaux. Elle est estimée entre 30.000 et 40.000 euros
Cette toile d'Otto van Veen sera mise aux enchères à Bordeaux. Elle est estimée entre 30.000 et 40.000 euros - Briscadieu

 

Plusieurs personnalités y sont descendu

Edifié par l’architecte François Lhote (Bordeaux 1743-Paris 1808) entre 1784 et 1786 pour Etienne Labottière (1739-1803), fils d’imprimeur et riche bourgeois célibataire bordelais, le petit hôtel Labottière est ensuite devenu la propriété de la famille Korber. « C’était un hôtel particulier, donc le lieu de résidence de la famille, mais elle avait aussi aménagé trois chambres d’hôtes de luxe dans le fond du jardin. »

>> A lire aussi : Sept sculptures de retour dans une basilique, plus de 30 ans après leur vol?

Des chambres d’hôtes qui ont vu plusieurs personnalités y descendre, comme Valery Giscard d’Estaing ou Kriston Scott-Thomas. « Au décès de son mari, Mme Korber a décidé de disperser sa collection, car tout cela devenait lourd à porter pour elle… » explique Antoine Briscadieu.

Vente aux enchères samedi 26 novembre à 14 h 30. Expositions publiques jeudi 24, vendredi 25 et samedi 26 novembre. Hôtel des ventes Bordeaux Sainte-Croix, 12-14, rue Peyronnet.