Dordogne: Les nouveaux gardes de bois poussent comme des champignons pour empêcher les cueillettes sauvages

PROTECTION Un nouveau type de gardes assermentés est en vogue en Dordogne, ils repoussent les cueilleurs de cèpes s’aventurant dans les bois privés…

M.B.

— 

Cueillette de cèpes
Cueillette de cèpes — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ils n’étaient pas plus de cinq il y a cinq ans. Ils sont 80 aujourd’hui. Les nouveaux gardes de bois, assermentés, poussent comme des champignons en Dordogne. Embauchés par les propriétaires de parcelles privées, leur mission consiste essentiellement à faire fuir les cueilleurs sauvages de cèpes, dans un département qui regorge de trésors cachés, aiguisant de plus en plus les appétits.

>> A lire aussi : Une vieille dame de 82 ans agressée par sa famille, pendant une cueillette de champignons

« On en a marre que les gens viennent, raconte au quotidien Sud Ouest un propriétaire. Il m’arrive de me promener chez moi et de croiser tellement de monde que c’est moi qui repars. »

>> A lire aussi : Frappée pour avoir cueilli des champignons sur un terrain privé dans le Lot-et-Garonne

La plupart des bois en Dordogne sont des domaines privés. Et sachez que cueillir des champignons sur un domaine privé sans autorisation est passible d’une amende pouvant aller de 135 à 750 euros.