Bordeaux: PureFood vous propose de bons produits à manger après votre sport

SPORTS Lancée en juillet, la start-up bordelaise propose des produits alimentaires spécialement créés pour les sportifs…

Laetitia Dive

— 

Les produits sont livrés dans toute la France.
Les produits sont livrés dans toute la France. — Laetitia Dive

« On a des clients très sportifs qui font plus de cinq heures de sport par semaine. » Cela tombe bien, c’était justement la cible visée par PureFood, une start-up bordelaise lancée en juillet. A son origine, il y a Ariane et Manon. L’une est ingénieur agronome de formation, l’autre ingénieur, tout simplement.

« Le système est simple : on présélectionne des produits qu’on recherche nous-mêmes, on les fait tester à la nutritionniste qui travaille avec nous et à des sportifs. S’ils sont validés, on les met en vente sur notre site », raconte Ariane, elle-même férue de sport.

« Dans les salles de sport, les distributeurs sont remplis de barres chocolatées »

Lancée en juillet, leur petite entreprise se porte plutôt bien : « On a des commandes tous les jours », raconte Manon. Ce succès rapide, elle l’explique par le manque d’accessibilité à des produits sains pour des gens qui pratiquent le sport. « Dans les salles de sport, les distributeurs sont remplis de barres chocolatées, c’est super contradictoire », estime la jeune fille.

>> A lire aussi : Yoga, sophrologie et football… Et si on arrêtait d’en rire?

Sur leur site, on retrouve des produits qui respectent leur charte : naturels, nutritifs, d’origine fiable et qui répondent aux besoins des sportifs. « Indirectement on touche aussi une population vegan ou qui consomme sans gluten, mais ça n’est pas notre but premier. »

Des besoins différents selon les sports

Elles proposent également un tri des produits selon les sports. « De plus en plus de gens veulent savoir ce qu’il faut consommer pour pratiquer leur sport, raconte Ariane. Un cycliste va avoir besoin de très gros apports en glucides et en protéines. En crossfit, ça sera plutôt une boisson de récupération ».

>> A lire aussi : On a testé pour vous le CrossFit

Personnaliser les offres leur permettrait à PureFood de viser de nouvelles disciplines : « On touche une population qui fait de la musculation, du crossfit et du running. On aimerait aller vers des sports comme le trail ou le cyclisme… et pourquoi pas le yoga, même si les besoins sont moindres ».

Du « fait maison »

Parmi les produits proposés, des barres de céréales, des boissons, des plats protéinés… « On crée aussi des recettes basées sur nos produits », explique Ariane. D’ailleurs, la prochaine étape du projet est conséquente : « On voudrait fabriquer nos propres produits ».

Les créatrices de PureFood se heurtent quotidiennement à la difficulté de trouver de nouveaux aliments pour les sportifs et aimeraient donc les préparer elles-mêmes. « On pourrait avoir des choses qui correspondent totalement à nos valeurs… et produire en France ! »