Pau: Une alerte à la pollution au dioxyde de soufre sur le bassin de Lacq

ENVIRONNEMENT L'organisme de contrôle Airaq a observé un dépassement du seuil d'information et de recommandation sur cette zone industrielle ce vendredi à midi...

M.B.

— 

Le bassin industriel de Lacq
Le bassin industriel de Lacq — Sepanso

L’organisme de contrôle de la qualité de l’air Airaq, a lancé une alerte pollution au dioxyde de soufre (SO2), au niveau du bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) près de Pau, ce vendredi à midi. Un dépassement du seuil d’information et de recommandation a été observé.

Le bassin industriel de Lacq, qui a reposé pendant des années sur l’exploitation du gaz naturel, s’est tourné ces dernières années vers le secteur de la pétrochimie. Plusieurs usines produisent de la chimie fine, des médicaments, des pesticides…

>> A lire aussi : Carrière près de Bordeaux: «90 camions de 44 tonnes par jour, c'est une nuisance immédiate!»

Le dioxyde de soufre est un gaz sans couleur et ininflammable avec une odeur pénétrante qui irrite les yeux et les voies respiratoires. Certains procédés industriels produisent des effluents soufrés (production d’acide sulfurique, raffinage de pétrole, métallurgie des métaux non ferreux…)

Le seuil d’information et de recommandation est le premier niveau de dépassement du seuil autorisé, avant la procédure d’alerte et la mesure d’urgence.

Il est demandé aux industriels de reporter autant que possible les opérations susceptibles d’augmenter ponctuellement les émissions de SO2, de vérifier les concentrations d’émission en SO2 pour ceux qui disposent d’une surveillance en continu et de tracer les valeurs mesurées.