Bordeaux: Noël Mamère prêt à se conserver son poste de député pour contrer Vincent Feltesse

POLITIQUE Le député-maire de Bègles se dit prêt à se représenter sur la troisième circonscription, si Vincent Feltesse continue de vouloir passer en force sur ce territoire...

M.B. avec AFP

— 

Noël Mamère, illustration
Noël Mamère, illustration — POUZET/SIPA

Les barrages contre le retour de Vincent Feltesse se fortifient. Le député-maire (ex-EELV) de Bègles Noël Mamère a affirmé, vendredi, que si le conseiller de l’Elysée Vincent Feltesse était investi par le Parti socialiste dans la troisième circonscription de la Gironde (à cheval sur Bordeaux et Bègles), il serait « candidat contre lui. » Noël Mamère souhaite laisser son fauteuil à sa suppléante Naïma Charaï.

>> A lire aussi : Présidentielle 2017: Alain Juppé délaisse-t-il Bordeaux pendant la campagne à la primaire?

« Si Paris fait un mauvais coup aux militants, et que M. Feltesse est candidat, je serai candidat contre lui », a affirmé Noël Mamère sur France Info.

« Il y a un monsieur qui veut s’imposer dans cette circonscription contre les militants »

Le député-maire a déjà fait savoir qu’il souhaitait que sa suppléante PS Naïma Charaï lui succède dans la 3e circonscription. « Sauf qu’il y un monsieur qui s’appelle Vincent Feltesse, qui a été président de la communauté urbaine de Bordeaux, qui est conseiller du président de la République et qui veut s’imposer dans cette circonscription contre les militants », a accusé Noël Mamère.

« Je pense que le PS respectera les militants », a-t-il ajouté. Il a par ailleurs affirmé qu’il ne « serait pas candidat pour un sixième mandat » à la mairie de Bègles.

Viré de la présidence des élus PS à la mairie de Bordeaux

Vincent Feltesse, ancien adversaire malheureux d’Alain Juppé pour la mairie de Bordeaux, a manifesté, en vue des législatives 2017, son intérêt pour la 3ème circonscription de Gironde. Vincent Feltesse, qui continue de clamer qu’il sera le prochain maire de Bordeaux, cherche en effet un territoire où s’installer pour asseoir son influence locale.

>> A lire aussi : Bordeaux: Le conseiller de Hollande Vincent Feltesse viré par ses collègues du conseil municipal

Mais les élus PS bordelais ne semblent guère emballés. A tel point que ces derniers l’ont évincé de la présidence du groupe socialiste à la mairie de Bordeaux. Chef de file de l’opposition au quotidien sur Bordeaux, l’élu municipal et vice-président du département Matthieu Rouveyre devrait lui succéder à la présidence des élus PS à la mairie.