Bordeaux-Nancy: Les Girondins ont passé une mauvaise soirée

FOOTBALL Les Bordelais n'ont pas su reprendre la main sur le match après l'égalisation nancéenne (74e) et finissent avec un score de parité (1-1) et deux blessés: Cédric Carrasso et Jérémy Ménez...

Laetitia Dive

— 

Blessé, Cédric Carrasso a dû sortir du terrain dans les dernières minutes de jeu.
Blessé, Cédric Carrasso a dû sortir du terrain dans les dernières minutes de jeu. — Nicolas Tucat

Presque deux mois que les Girondins n’ont pas gagné à domicile. La dernière fois, c’était le 28 août, contre Nantes (1-0). Depuis, ils n’ont pas su venir à bout d’adversaires pourtant à leur portée, à savoir  Angers puis Caen. En n’inscrivant qu’un seul but signé Jérémy Ménez (55e), le schéma s’est répété face au promu nancéen ce samedi 22 octobre.

Il n’y a plus le « grain de folie »

« Manque de concentration », « contre-performance ». Le coach des Girondins n’a pas mâché ses mots à l’issue de la rencontre. Jocelyn Gourvennec a souligné à plusieurs reprises l’incapacité de son groupe à marquer un second but pour s’assurer la victoire, alors que le match était « plus ouvert » que ce qu’ils pensaient.

« On n’a pas proposé le jeu qu’on voulait, on n’a pas enflammé le match », reconnaît Gregory Sertic, entré sur le terrain à la 71e minute après la sortie de Diego Rolan. L’Uruguayen a, lui, déçu en cette 10e journée : il a multiplié les maladresses devant le but avec, notamment, une tête mal cadrée dès la 6e minute, sur un centre de Jérémy Ménez.

Autre déception : Adam Ounas. Le jeune espoir algérien n’a pas été à la hauteur de son talent et a offert un jeu brouillon, entaché de nombreuses pertes de balles. « Je les ai secoués à la mi-temps et après le match, a précisé leur entraîneur. Il faut monter d’un cran ».

L’équipe amputée en fin de match

Les dernières minutes ont été particulièrement douloureuses. D’abord, il y a ce but d’Anthony Koura. Servi par Benoît Pedretti, l’attaquant nancéen tire du pied droit. Le ballon rebondit sur un poteau, puis sur l’autre pour finalement terminer sa course dans les filets de Cédric Carrasso.

Quelques minutes plus tard, le gardien bordelais se blesse en allant récupérer le ballon derrière son but. Victime d’un claquage, il est contraint d’abandonner sa cage au profit de Nicolas Pallois… qui endosse exceptionnellement le maillot du portier, Jocelyn Gourvennec ayant déja réalisé ses trois changements.

Autre blessé : Jérémy Ménez, buteur girondin du match. L’attaquant est sorti du terrain à la 81e minute, se plaignant d’une douleur à la jambe. « Il souffre d’une petite entorse externe au genou gauche, a indiqué son entraîneur. Son genou a peu tourné, il n’y a pas de caractère de gravité. On va faire un examen lundi mais il risque d’être arrêté un peu ».

>> A lire aussi : FC Nantes-Stade Rennais : René Girard s’en prend à ses joueurs et évidemment à l’arbitre

Des supporters agacés

Nouveau coach, joueurs d’expérience… En début de saison, la ferveur était un peu revenue dans les rangs des supporters. Mais depuis quelques semaines, le coeur y est moins.

Parmi les sujets d’agacement, il y a eu la pelouse (en bien meilleur état pour cette 10e journée), il y a aussi le manque d’investissement de certains joueurs ou la remise en question du secteur offensif :

Ce soir, ils étaient d’autant plus agacés que le prochain match se fera sans eux : la préfecture des Bouches-du-Rhône a interdit leur accès au Vélodrome pour la rencontre OM-Bordeaux de la semaine suivante. Dans les tribunes, des banderoles fustigeaient cette décision.

>> A lire aussi : Lyon-Guingamp: Mathieu Valbuena a vraiment la poisse, les supporters de l'OL sont sans pitié