Limousin: des bovins «cownectés» pour en connaître plus sur la race

INNOVATION Le projet «Cownect» doit permettre d'en savoir plus sur les caractères de la vache limousine, et d'opérer une sélection plus fine des animaux...

M.B.

— 

Les animaux restent les stars du salon de l'Agriculture de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Les animaux restent les stars du salon de l'Agriculture de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes — M.Bosredon/20Minutes

L’objectif est d’améliorer la sélection des reproducteurs et des vaches-mères. Le projet Cownect, de l’association France Limousin Sélection, « vise à étudier, à l’aide de capteurs connectés, l’évolution des bovins de race Limousine », explique la région Nouvelle Aquitaine, qui vient de délivrer une aide de plus de 400.000 euros à cette initiative.

>> A lire aussi : Le Danemark chouchoute le tube digestif de ses vaches

Quelque 3.200 animaux, répartis dans une quarantaine de fermes-pilotes, seront étudiés. Leurs capteurs seront directement reliés à la station d’évaluation de Lanaud. « Une large palette de phénotypes (ensemble des caractères observables d’un individu) sera analysée » : métabolisme, fertilité, qualité de la mamelle… De quoi permettre « d’accroître la compétitivité des éleveurs en sélectionnant les animaux d’après des critères de performance. »

Anticiper les troubles médicaux

L’utilisation des capteurs permettra aussi « de diminuer les frais vétérinaires par détection anticipée de troubles médicaux chez les animaux. A ce titre, de nouvelles pistes de recherche concernant la sensibilité et la résistance aux maladies bovines pourront être étudiées. »

Le projet doit être mis en œuvre d’ici à l’année prochaine, et doit durer trois ans.