Des éco-restaurateurs en ville

- ©2007 20 minutes

— 

Le tri dans l'hyper-centre, c'est possible ! Depuis février, soixante-quinze restaurateurs, sur les cent cinquante que compte le centre historique, ont signé un contrat avec Veolia Propreté pour la collecte sélective. Une démarche qui semble les satisfaire. « Nous avions constaté des problèmes, explique Jean-Pierre Héland, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Gironde. Le ramassage six jours sur sept de la CUB et l'absence de tri ne nous convenaient pas. »

Aujourd'hui, le ramassage du verre, du carton et des huiles usagées se fait à leurs portes, même le dimanche pour 30 % d'entre eux. Veolia espère prochainement développer ce service sur le bassin d'Arcachon ou à Saint-Emilion.