« Il ne faut pas détruire ce pont »

Recueilli par O. D. - ©2007 20 minutes

— 

Didier Periz

Editeur et co-auteur avec Pierre Cétois de Bacalan-Beach (éd. Pleine Page).

Vous avez présenté votre livre hier. Pourquoi avoir écrit un ouvrage sur les bassins à flot ?

Ils sont un pôle autour duquel s'est développé Bacalan et peuvent toujours permettre le développement de Bordeaux.

Que pensez-vous de leur évolution ?

La destruction du pont de Pertuis est une erreur : on ne peut être au patrimoine mondial de l'Unesco et détruire un pont unique en France. En plus, c'est un frein au développement économique.

Les habitants sont-ils satisfaits de la nouvelle vocation nocturne du secteur ?

C'est bien qu'il y ait des restaurants, mais c'est encore mieux s'il y a une activité marine, ce n'est pas que du folklore.