OL-Bordeaux: Gourvennec répond à Aulas à propos du tacle de Gonalons

FOOTBALL Le président de l’Olympique Lyonnais a annoncé que son club faisait appel de la suspension du joueur...

Laetitia Dive

— 

Jocelyn Gourvennec, le nouveau coach des Girondins de Bordeaux lors de sa présentation au Haillan, le 30 mai 2016. / AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH
Jocelyn Gourvennec, le nouveau coach des Girondins de Bordeaux lors de sa présentation au Haillan, le 30 mai 2016. / AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH — AFP

« C’était vraiment le type de geste pour que la jambe ou le genou se casse, voire la cheville », considère Jocelyn Gourvennec. Pas de doute pour l’entraîneur girondin, Malcom « a eu très peur » après la faute de Maxime Gonalons la semaine dernière.

A la 67e minute, le capitaine lyonnais avait violemment taclé l’attaquant bordelais, en appuyant de toute sa semelle sur la jambe de son adversaire.

L'OL fait appel 

Ce matin, le président de l’OL a annoncé qu’il faisait appel de la suspension de quatre matchs infligée à son joueur. Mais il ne s’en est pas tenu là : selon lui, Malcom « en rajoute comme ce n’est pas possible. Il est à l’agonie quand l’arbitre hésite entre jaune et rouge. Quand l’arbitre sort le rouge, il se relève, il n’est même pas sorti. »

>> A lire aussi : Sextape: Valbuena est «passé à autre chose» et aimerait bien retrouver les Bleus

Pour Jean-Michel Aulas, le fait que Malcom joue contre Angers une semaine après est la preuve qu’il simulait : « On a suivi ses entraînements après le match de Lyon et jusqu’à Angers et il n’a aucune séquelle. C’est quand même quelque chose qui ne correspond pas à la philosophie du jeu et des sanctions ». Des propos qui ont créé polémique sur Twitter, faisant rire (jaune) certains internautes :

Ce discours tranche avec celui que l’intéressé tenait trois jours après le match : « J’ai eu le temps de revoir les images et forcément, ça m’a fait un peu peur, avait reconnu Maxime Gonalons. J’ai subi un coup pareil il y a quelques saisons et le plus important dans cette histoire, c’est qu’il s’en sorte sans blessure. Je n’avais aucune intention de blesser Malcom qui est un très bon joueur de notre Ligue 1. Je voulais juste mettre mon corps en opposition et jouer le ballon ».

«Il vaut mieux éviter ce genre de commentaires» pour Jocelyn Gourvennec

Quelques heures après la sortie de Jean-Michel Aulas, le coach bordelais lui a répondu : « Je suis déjà très content qu’il n’ait pas la jambe cassée sur ce type d’action (…) Quand on revoit les images, il vaut mieux éviter ce genre de commentaires. Qu’il y ait du cinéma ou pas de cinéma, ce sont des propos qui n’ont pas lieu d’être. Il y avait une faute manifeste ».

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux : Angers fait chuter Bordeaux à domicile (0-1)

Jocelyn Gourvennec a nié toute comparaison entre le tacle subi par Malcom et celui que Diego Rolan a infligé à l’Angevin Pierrick Capelle lors de la 5e journée de Ligue 1. « Capelle n’a pas été touché comme Malcom a été touché », a affirmé le coach qui se réjouit que le joueur du SCO puisse revenir sur les terrains dès mercredi. L’entraîneur a reconnu que l’exclusion de Diego Rolan à la suite de cette faute était « logique ». L’international uruguayen devrait connaître sa sentence dans les jours à venir.

>> A lire aussi : PSG: Ça devient vraiment inquiétant pour Ben Arfa, toujours pas convoqué par Emery