PHOTOS. Des nouveaux TGV ultramodernes pour la ligne Bordeaux - Paris - Toulouse

TRANSPORT La SNCF a présenté ce mercredi ses nouvelles rames TGV Océane. Les premières circuleront dès fin décembre…

Clément Carpentier

— 

Le nouveau TGV de la SNCF. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT
Le nouveau TGV de la SNCF. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT — AFP

Qui dit nouvelle ligne, dit nouveau TGV. La SNCF a dévoilé les nouvelles rames qui transporteront notamment les voyageurs de la future ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Paris.

>> A lire aussi : Alstom décroche le marché du «TGV du futur» de la SNCF

Un vrai relooking

« Il était temps. Ils ont enfin fait un effort » s’emporte Martine quand elle apprend la nouvelle. Cette cadre de 36 ans semble impatiente de découvrir les aménagements effectués par la SNCF. Le premier d’entre eux, c’est le nombre de places disponibles. Ce nouveau TGV pourra transporter 10 % de personnes en plus (556 places dont 158 1re classe et 398 en seconde classe).

Les rames, elles, ont subi un véritable relooking. Elles sont beaucoup plus fonctionnelles et confortables. Par exemple, les sièges sont pratiquement tous dans le sens de la marche à part dans les carrés. Et encore, il est possible de les retourner manuellement en première classe. « C’est une bonne chose surtout qu’aujourd’hui je trouve qu’on est mal installé. Dans certains sièges, c’est très difficile de dormir », selon Vincent, un étudiant bordelais.

Le wi-fi arrive !

Ces nouveaux TGV sont aussi ultra-connectés. Les voyageurs pourront enfin accéder au wi-fi dans tous les voitures du train à partir de juillet 2017. Une nouvelle qui a bien sûr ravi les usagers : « Ce n’est pas trop tôt. On va enfin pouvoir travailler et perdre moins de temps. J’en rêve depuis des années », souffle Manon qui fait le trajet plusieurs fois par semaine.

Des sièges équipés de prises électriques et USB. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT
Des sièges équipés de prises électriques et USB. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

>> A lire aussi : VIDEO. Les premiers tests ont commencé sur la LGV Bordeaux-Tours

La jeune femme pourra aussi profiter des nombreuses prises électriques mais aussi USB. Selon la SNCF en 1re classe, c’est un véritable mini-bureau qui a été élaboré pour chaque siège avec une grande tablette pour poser son ordinateur ou encore un secrétaire pour le ranger.

Un parc de 40 rames d’ici 2019 

Dans ce TGV Océane, il y aura maintenant quatre places réservées aux handicapés avec des boutons pour appeler les agents en cas de problèmes. Des places pour les vélos ont aussi été intégrées. Enfin, les voitures bars auront des places assises avec des petites tables.

L'espace réservé aux personnes handicapées. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT
L'espace réservé aux personnes handicapées. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP
Les nouveaux espaces vélos dans le TGV Océane. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT
Les nouveaux espaces vélos dans le TGV Océane. AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Quatre rames circuleront dès décembre 2016. Le parc s’enrichira progressivement pour atteindre un total de 17 rames le 2 juillet 2017, date de la mise en service de la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux. D’ici 2019, 40 rames de ce type rouleront pour un investissement au final de 1.2 milliards d’euros de la SNCF.

>> A lire aussi : La Nouvelle Aquitaine vigilante sur l'amélioration du service des TER