Victor-Hugo fait son entrée dans le XXIe siècle

M-D. D., S. d'A. et O. D. - ©2007 20 minutes

— 

Le populaire cours Victor-Hugo se lance dans le design. Les travaux, qui seront achevés le 20 novembre, ont été réalisés par une équipe composée d'architectes, d'un paysagiste et de deux artistes. Résultat : un axe transformé. « Il ne s'agissait pas de remettre un cours au propre, explique Fabien Pédelaborde, architecte chargé du projet, mais de faire quelque chose d'à la fois simple et riche de détails. »

En effet, outre l'élargissement du cours, le mobilier urbain et les matériaux ont été choisis avec soin. Des oeuvres vont par ailleurs être mises en place, comme le pavement près de la Grosse cloche et la fontaine rue des Menuts. Il s'agissait aussi de créer une entrée plus agréable dans la ville. En effet, depuis l'arrivée du tramway cours Alsace-Lorraine, le cours Victor-Hugo pâtissait d'un report de la circulation automobile, devenue dense.

Ces choix esthétiques ne sont pas toujours bien compris par la population : « C'est mieux, la circulation est plus fluide, reconnaît Florian, le responsable du restaurant C-P-P, mais alors l'éclairage, je ne comprends pas trop. » Même scepticisme de la part du gérant du Cactus, David Wolberg : « les luminaires éclairent les arbres, mais pas la rue ».

Ils ignorent que l'éclairage a été réalisé par un artiste de renommée internationale (lire encadré)... D'autres regrettent l'absence de piste cyclable - une voie de bus ayant été créée à la fois pour les transports en commun et les vélos. « Nous allons mettre en place un itinéraire "malin", qui passera par les rues Rousselle, Sainte-Colombe et la place Fernand-Lafargue », explique Michel Duchêne, élu bordelais.

Le nouveau cours a été conçu de façon à optimiser le partage de la rue : « Les trottoirs ont été élargis car ici, les gens se rencontrent, se parlent... La voie a été considérée comme une place et elle est plus accessible aux personnes à mobilité réduite », précise Fabien Pédelaborde. Des rénovations semblables sont envisagées cours d'Albret, Nancel-Pénard, Clémen- ceau, place Tourny et cours de Verdun.