Rugby: Le retour de la star australienne Adam Ashley-Cooper s’annonce mouvementé à Bordeaux

SPORT Après avoir fait faux bond au club en juillet, le joueur est enfin de retour à l’Union Bordeaux-Bègles…

Clément Carpentier

— 

Adam Ashley-Cooper sous le maillot de l'UBB, la saison dernière. AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT
Adam Ashley-Cooper sous le maillot de l'UBB, la saison dernière. AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT — AFP

Il avait quitté la Gironde blessé à l’épaule, il la retrouve plus mois plus tard après avec subit un gros K.-O. avec l’équipe d’Australie face à la Nouvelle-Zélande. Adam Ashley-Cooper a confirmé son retour à Bordeaux ce vendredi. Mais comment sera-t-il accueilli ?

>> A lire aussi : Ashley-Cooper, la plus grande star de l'histoire de l'UBB, est arrivé

Il a mis l’UBB dans l’embarras 

Depuis sa dernière apparition sous le maillot de l’UBB beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. La raison ? La star australienne n’était pas présente à la reprise en juillet. Son excuse ? Il avait décidé de rester avec son équipe nationale pour jouer Rugby Championship à la plus grande surprise de l’Union Bordeaux-Bègles.

D’une, Adam Ahsley-Cooper avait annoncé la fin de sa carrière internationale après la Coupe du monde 2015. De deux, il n’a prévenu personne de ce changement de programme. Même pas son président Laurent Marti : « Oui je suis agacé. Il avait le pouvoir de dire non à son sélectionneur et sa fédération. » Un président dans l’incapacité de trouver un remplaçant pour la reprise du Top 14.

>> A lire aussi : L'Australien Adam Ashley-Cooper signe un contrat de deux ans avec Bordeaux-Bègles

Pas opérationnel avant fin septembre 

Les deux hommes devraient donc avoir une explication musclée. Les dirigeants aimeraient surtout connaître la position de leur joueur sur les Wallabies. Après une saison en demi-teinte, Adam Ashley-Cooper n’est pas vraiment en position de force. D’ailleurs, Laurent Marti lui a mis un peu la pression ces dernières semaines : « J’espère qu’il reviendra pour prouver qu’il peut nous apporter. »

Maintenant se pose la question de son retour sur le terrain. L’homme aux 116 sélections avec l’Australie est sorti sur K.-O., le week-end dernier. Il doit observer trois semaines de repos avant de pouvoir rejouer. Il portera donc de nouveau les couleurs de l’Union Bordeaux-Bègles au mieux contre Clermont et plus sûrement face à Lyon, le 27 septembre.