Gironde : La surveillance des plages prolongée jusqu’à mi-septembre

SECURITE La surveillance du littoral devait se terminer le 4 septembre mais se poursuivra finalement jusqu'au week-end du 10 et 11 septembre...

Elsa Provenzano

— 

La Teste-de-Buch, 6 juilet 2011. - Exercice d'entrainement au secours par l'equipe de sauveteurs en mer-CRS de la place du Petit Nice sur la commune de La-Teste-de-Buch. - Photo : Sebastien Ortola
La Teste-de-Buch, 6 juilet 2011. - Exercice d'entrainement au secours par l'equipe de sauveteurs en mer-CRS de la place du Petit Nice sur la commune de La-Teste-de-Buch. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Au printemps, les communes du littoral girondin découvrent avec mécontentement que l’Etat a décidé de réduire la période de surveillance des plages habituellement assurée par les MNS-CRS pendant l’été, obligeant ainsi les communes à recruter des MNS-civils à leurs frais.

>> A lire aussi : Sud-Ouest: Un bracelet pour retrouver les enfants perdus sur les plages

Ces effectifs ont été mobilisés en renfort à la surveillance mise en place dans le cadre du plan Vigipirate et de l’Euro 2016 de football. D’abord annoncée sur un mois, du 20 juillet au 22 août, la présence des MNS-CRS a été prolongée jusqu’au 29 août. Les recrutements ayant déjà été effectués par les 13 communes du littoral girondin, la surveillance générale des plages se poursuivra jusqu’au week-end du 10 et 11 septembre, au lieu de la date du 4 septembre, initialement avancée.

>> A lire aussi : Charente-Maritime: Un corps d'un enfant retrouvé sur la plage de La Tremblade

200 sauveteurs civils ont été recrutés pour cette saison estivale. Les effectifs de l'association SNSM s'y ajoutent, portant au total à 307 le nombre de secouristes mobilisés sur le département de la Gironde. Les communes, sur lesquelles reposent ces nouvelles dépenses, craignent qu’au fil des années l’Etat se désengage petit à petit et que la surveillance des plages pèse uniquement sur elles.

>> A lire aussi : Landes : le corps d’un jeune moniteur de colonie retrouvé dans un lac

En Gironde, entre début juin et le 22 août, il y a eu 27 interventions des sauveteurs pour des noyades et un décès. En Gironde, seules les plages sont surveillées par des MNS-CRS, les lacs et plans d’eau ne le sont pas.