Dax: La sécurité sera renforcée pour les Fêtes, comme à Bayonne

SECURITE Il n'y aura aucune circulation dans le centre historique de la ville... 

C.C avec AFP

— 

Comme à Bayonne, la présence policière sera forte à Dax pour les Fêtes.
Comme à Bayonne, la présence policière sera forte à Dax pour les Fêtes. — GUILLAUME COLLET

Les Fêtes de Dax, qui attirent chaque année 800.000 personnes, se dérouleront du 11 au 15 août sous une sécurité renforcée, du fait de l’état d’urgence et de la menace terroriste. Les autorités ont annoncé que le centre-ville sera fermé aux véhicules.

>> A lire aussi : Fêtes de Bayonne: Une fréquentation en baisse de 20%!

Les effectifs renforcés pour assurer la sécurité

Pour cet événement festif majeur du Sud-Ouest après les Fêtes de Bayonne et qui, comme elles, célèbre corridas, musique, gastronomie, traditions sur cinq jours et cinq nuits, plus de 1.400 personnes dont 500 dédiées aux secours seront mobilisées pour assurer la sécurité.

Au-delà de la police municipale et de 220 agents de sécurité employés par la ville, 447 effectifs de police nationale (contre 378 l’an passé) seront présents, ainsi que 120 gendarmes, deux unités de CRS (une et demie l’an passé) et 25 militaires de l’Opération Sentinelle, a précisé le sous-préfet à la presse.

Pas de circulation dans le centre-ville 

Une mesure nouvelle porte sur le périmètre de la fête, dans le centre historique, qui sera fermé par des barrières avec chicanes, sans aucune circulation ni stationnements possibles de 12H00 à 05H00 du matin, sauf pour les véhicules de secours. Ceci afin de prévenir toute intrusion de véhicules après l’attentat au camion contre une foule à Nice le 14 juillet.

>> A lire aussi : Bayonne: Un mois de prison pour avoir fait l'apologie d'un acte de terrorisme pendant les fêtes

Contrairement à Bayonne, le programme reste le même 

Contrairement à Bayonne, qui avait supprimé quelques événements aux cinq jours de festivités, aucune manifestation ne sera annulée à Dax. Seul le parcours de la Feriascapade, une course de 10 km qui rassemble 5.000 coureurs le premier jour, a été modifié pour raison de sécurité.

« Oui, il y a un risque, mais la vie doit continuer », les fêtes doivent rester des « moments de joie, de convivialité et de rencontres », a souligné le maire.

>> A lire aussi : Attentat de Nice: Les fêtes de Bayonne en suspens, celles de Mont-de-Marsan et Dax maintenues