Fêtes de Bayonne: Condamné à un mois de prison pour avoir menacé de mettre une bombe dans un camping

FAITS DIVERS Il a également écopé de 100 euros d’amende…

Floréal Hernandez

— 

Un homme a été condamné à un mois de prison ferme pour avoir menacé de mettre une bombe dans un camping lors des Fêtes de Bayonne. (Illustration)
Un homme a été condamné à un mois de prison ferme pour avoir menacé de mettre une bombe dans un camping lors des Fêtes de Bayonne. (Illustration) — GUILLAUME COLLET/SIPA

Un mois de prison ferme et 100 euros d’amende pour « menace de commettre un crime ». Voilà la peine infligée en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Bayonne à un jeune homme originaire du Cher et né en 1993. La raison ? Celui-ci avait menacé le vigile d’un camping éphémère destiné aux participants des Fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) d’y « mettre une bombe ».

Un autre homme glorifie l’attentat de Nice

Une menace proférée tôt mercredi matin, un tesson de bouteille à la main, au camping du quartier de Mousserolles qui peut accueillir 1.500 personnes pendant les Fêtes de Bayonne. Le jeune homme - déjà condamné à une quinzaine de reprises pour vols et détention de stupéfiants - a été immédiatement placé en garde à vue avant d’être jugé jeudi.

>> A lire aussi: Plus de 2.000 personnes vont assurer la sécurité des Fêtes de Bayonne.

Un autre homme, né en 1977 et originaire de Guadeloupe, sera quant à lui jugé mardi par le même tribunal pour « apologie du terrorisme ». Alors qu’il se rendait en bus aux Fêtes de Bayonne mercredi soir, il avait glorifié l’attentat sanglant de Nice le 14 juillet. « Il n’y a pas eu assez de morts à Nice, c’est 2.500 personnes qu’il aurait fallu », a-t-il notamment lancé, selon des témoins.

L’homme, qui a des antécédents judiciaires mineurs, n’était pas ivre au moment des faits. Il a été incarcéré dans l’attente de son jugement en comparution immédiate.