Girondins : A quoi faut-il se préparer pour la prochaine saison avec l’arrivée de Gourvennec ?

FOOTBALL Un indice, il y aura plus de joueurs techniques…

Marc Nouaux

— 

Jérémie Toulalan (entouré par Jocelyn Gourvennec et Jean-Louis Triaud le jour de sa présentation officielle au Haillan le 30 juin 2016) sera la « star » des Girondins cette saison. / AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT
Jérémie Toulalan (entouré par Jocelyn Gourvennec et Jean-Louis Triaud le jour de sa présentation officielle au Haillan le 30 juin 2016) sera la « star » des Girondins cette saison. / AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT — AFP

Les Girondins entament un nouveau cycle. L’arrivée de Jocelyn Gourvennec sur le banc de touche devrait provoquer une nouvelle dynamique. Si le futur est encore très flou (niveau de jeu de l’équipe, spectacle, recrutement, départs…), on sait déjà à quoi s’attendre sur certains points précis.

>> A lire aussi : Mercato des Girondins: Yambéré prêté avec option d'achat à l'Anzi Makhachkala

  • Des beaux maillots vintage ou des maillots third horribles

On a déjà eu un aperçu lors du match amical à Pau, le maillot domicile des Girondins a un vrai côté vintage. Surtout lorsqu’il est porté par le grisonnant Toulalan, donnant une touche un peu plus « à l’ancienne » à la tunique. Si ce maillot devrait en séduire plus d’un, on se prépare également à devoir supporter (le plus rarement possible) le maillot third.

Celui que le monde du foot a ouvertement moqué à sa sortie.

  • Un vrai super joueur de foot

Certes, il aura 33 ans bientôt mais Jérémie Toulalan, c’est un super joueur de foot. Il n’a connu presqu’aucun creux dans sa carrière et a toujours été indispensable dans les clubs où il a joué (Nantes, Lyon, Malaga et Monaco). Au milieu de la jeunesse girondine, « la Toule » devrait apporter son expérience et sa sérénité. Infatigable récupérateur et passeur de qualité, il pourrait être « la » bonne pioche de ce mercato estival. En attendant d’autres renforts.

>> A lire aussi : Girondins: Mais pourquoi Gourvennec est-il un entraîneur avec une aussi bonne réputation?

  • Moins de gestes improbables

Attention, Bordeaux pourrait perdre ses joueurs les moins techniques cet été. Le départ de Diabaté a déjà été acté et on attend encore de connaître l’avenir de Yambéré et Sané, pas retenus pour le premier match amical face à Pau (1-0) la semaine dernière. Selon L’Equipe, Sané est en contact avec Hull City en Angleterre et Yambéré vient d’être prêté avec option d’achat à l’Anzi Makhachkala, l’ex club d’Eto’o en Russie. Gourvennec ne semble pas compter sur eux et au regard de leurs performances individuelles la saison passée, difficile de s’en étonner. Les spectateurs pourraient alors oublier les errances défensives de Yambéré ou Sané ou les contrôles désorientés de Diabaté. Mais ils pourront quand même compter sur les passes en touche de Poko, qui n’a pas trouvé encore de point de chute et pourrait donc rester en Gironde.

  • Moins de buts

Rappelez-vous, c’était en juin 2014. Serein, Willy Sagnol avait promis « des buts et du spectacle ». Un an et demi plus tard, il était éjecté des Girondins avec quelques valises à transporter (flopée de buts encaissés entre janvier et février 2016). Il faudra donc compter sur la rigueur de Jocelyn Gourvennec pour que pareille mésaventure ne se reproduise pas. « On a déjà commencé à jeter les principes de notre animation défensive, parce que c'est la base a affirmé le nouvel entraîneur à Sud Ouest. Il est important que l'on ait tous la même idée pour récupérer le ballon. » C'est déjà un bon début.

>> A lire aussi : Girondins: Le fils de Julien Faubert vient de signer au FC Barcelone