Ligue 1: On a assisté au premier entraînement des Girondins et c’était assez tranquille

FOOTBALL Les joueurs n’ont pas encore touché le ballon au Haillan…

Marc Nouaux

— 

Le groupe des Girondins lors de la reprise de l'entraînement au Haillan, le 29 juin 2016.
Le groupe des Girondins lors de la reprise de l'entraînement au Haillan, le 29 juin 2016. — M. Nouaux / 20 Minutes

Il n’y a pas que l’Euro dans la vie. Non, il y a les Girondins aussi. Ce mercredi matin, c’était jour de reprise pour les pros au Haillan. On a donc décidé d’aller y faire un tour, histoire de voir où tout le monde en est. Pas par l’entrée habituelle mais par celle du centre de formation où les joueurs ont établi leur vestiaire, l’équipe de Belgique utilisant les installations des pros pendant l’Euro.

>> A lire aussi : Girondins: Bilbao, Pau, Angers, Osasuna... Les dates des matchs amicaux enfin dévoilées

Ils étaient 27 joueurs de sortie. Tous les pros sauf Rolan, Plasil, Bernardoni (en sélection) et Pablo (blessé) plus deux jeunes gardiens, Gaëtan Poussin et Over Mandanda, le petit frère de Steve.

	Le groupe des Girondins lors de la reprise de l'entraînement au Haillan, le 29 juin 2016.
Le groupe des Girondins lors de la reprise de l'entraînement au Haillan, le 29 juin 2016. - M. Nouaux / 20 Minutes

 

Recruté il y a peu, Jérémy Toulalan (32 ans) faisait bien partie du groupe qui a effectué un footing d’une quarantaine de minutes sur la plaine du Haillan avant de venir faire une demi-heure de renforcement musculaire en plein air, sous les yeux d’un Jean-Louis Triaud de bonne humeur.

Jérémy Toulalan, lors de son premier entraînement avec les Girondins, au Haillan, le 29 juin 2016.
Jérémy Toulalan, lors de son premier entraînement avec les Girondins, au Haillan, le 29 juin 2016. - M. Nouaux / 20 Minutes

 

Gourvennec recadre déjà certaines attitudes

Le président girondin est venu saluer la presse et prendre des nouvelles de tout le monde. L’ambiance était relativement décontractée autour du terrain d’entraînement mais pas forcément pour les joueurs. Jocelyn Gourvennec, le nouveau coach, veut poser les bases. Il a intimé l’ordre à Yambéré d’aller ramasser son pull qu’il avait laissé traîner sur la pelouse et a demandé à un autre joueur de remettre son tee-shirt alors qu’il s’était mis torse nu pour le travail musculaire.

>> A lire aussi : Girondins: Mais pourquoi Gourvennec est-il un entraîneur avec une aussi bonne réputation?

Au rayon des nouveautés, les chaussures flashy des joueurs et les tenues au style fluo de l’encadrement technique. Sans parler de la nouvelle coupe de cheveux (assez surprenante) d’Adam Ounas, qui vire au blond et de la silhouette très amincie de Cédric Carrasso qui a sans doute profité de sa longue blessure pour maigrir.

Cédric Carrasso (à d.) en conversation avec son nouveau coach, Jocelyn Gourvennec (au c.) lors du premier entraînement des Girondins avant la saison, le 29 juin 2016 au Haillan.
Cédric Carrasso (à d.) en conversation avec son nouveau coach, Jocelyn Gourvennec (au c.) lors du premier entraînement des Girondins avant la saison, le 29 juin 2016 au Haillan. - M. Nouaux / 20 Minutes

 

>> A lire aussi : Mercato des Girondins: Le jeune Gaëtan Laborde prolonge son contrat de deux ans

Sinon, on aura noté que le service de sécurité n’était pas forcément au point. Alors que les conditions d’accès à la plaine du Haillan sont relativement compliquées depuis l’arrivée des Belges, on a vu deux promeneurs à vélo se faire éjecter après être passés tranquillement au milieu des terrains. Des idées pour les espions gallois avant le quart de finale ?