VIDEO. Bordeaux: La base sous-marine va subir un petit lifting

CULTURE Elle va être divisée en trois parties d'ici 2019 tout en gardant sa vocation culturelle... 

Clément Carpentier

— 

L'entrée de la base sous-marine à Bordeaux.
L'entrée de la base sous-marine à Bordeaux. — Clément Carpentier

« La base sous-marine est un lieu sous utilisé » Fabien Robert, adjoint à la mairie de Bordeaux chargé de la culture et du patrimoine, dresse un constat sans détour au moment de dévoiler quel avenir aura ce lieu unique de 42.000m², construit par les nazis entre 1941 et 1943.

>> A lire aussi : La culture aura aussi sa place aux Bassins à Flot

Des travaux complexes

Un endroit immense qu’il faut faire vivre et encore plus maintenant que le quartier des Bassins à flot reprend vie avec la Cité du Vin, les nombreux logements et bientôt le musée de la Marine. Mais attention, comme le rappelle Fabien Robert « on ne peut pas faire n’importe quoi. C’est un lieu vivant qui bouge beaucoup, les travaux sont très compliqués ». En effet, une rénovation complète est impossible aujourd’hui et coûterait plus de 30 millions d’euros selon une étude.

La Ville, qui est en train de racheter la base sous-marine, a donc choisi de faire au fur et à mesure en divisant le lieu en trois parties. Pour la mairie « elle gardera sa vocation culturelle notamment avec les Arts visuels. On veut créer une base trois en un et accueillir plus d’activités à l’intérieur. Aujourd’hui, la base est ouverte 200 jours par an, on veut monter à 300 ». Une nouvelle qui ravit bien sûr Adélaïde Siber, directrice adjointe de la base sous-marine : « On est content du projet retenu par la mairie. Ça nous permettrait de garder une grande liberté pour les expositions ».

>> A lire aussi : Bordeaux: Les grands événements de 2016 vus par Alain Juppé

La culture toujours au centre du projet 

Les premiers aménagements devraient débuter à l’été 2017. Ce que l’on appelle actuellement l’Annexe continuera à être réservé à des expositions choisies par la mairie. Dans les alvéoles 1 à 6, l’endroit sera consacré aux multimédias et la mairie a décidé de faire appel à une délégation de service public pour cela.

Le projet de l'Annexe de la base sous-marine.
Le projet de l'Annexe de la base sous-marine. - Clément Carpentier

Enfin, le flou règne pour l’instant concernant l’espace qui va des alvéoles 7 à 11. Des études seront tout d’abord menées pour connaître l’état des murs et du toit. Un appel à projet sera ensuite lancé comme le confirme Fabien Robert : « On veut un projet culturel ou économique mais ce ne sera pas un hôtel ou un restaurant car il faut être cohérent. Pourquoi pas à une salle de spectacle ». A noter que les réaménagements de la base sous-marine ne devraient pas provoquer de fermetures temporaires entre 2017 et 2019.

Le projet sur les alvéoles 1 à 6 de la base sous-marine.
Le projet sur les alvéoles 1 à 6 de la base sous-marine. - Clément Carpentier