Gironde: De nouvelles indemnisations créées après l'accident de Puisseguin

ACCIDENT Huit mois après le drame, les victimes et leurs familles vont recevoir pour la première fois des indemnisations pour les préjudices d'attente et d'angoisse...

C.C

— 

La police scientifique travaillant sur le lieu de l'accident à Puisseguin. FRANCE - 24/10/2015/AMEZUGO_153604/Credit:Ugo Amez/SIPA/1510241543
La police scientifique travaillant sur le lieu de l'accident à Puisseguin. FRANCE - 24/10/2015/AMEZUGO_153604/Credit:Ugo Amez/SIPA/1510241543 — SIPA

C’est une première en France. Les assureurs vont reconnaître les préjudices d’attente et d’angoisse après l’accident de Puisseguin en Gironde comme le révèle RTL. Ce 23 octobre 2015, 43 personnes étaient mortes brûlées vives après la collision d’un autocar et d’un poids lourd.

>> A lire aussi : Que sait-on 6 mois après l'accident de car de Puisseguin qui a fait 43 morts ?

Ces nouvelles indemnisations s’ajouteront à celles plus classiques après un tel drame de la route. Juliette Méadel, secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, qui s’est rendu ce mardi à Puisseguin, a déclaré que « cet accident collectif terrible exigeait que l’État joue son rôle de facilitateur et permette une indemnisation très favorable pour les victimes ».

Les familles attendent surtout les conclusions de l’enquête

Selon les premières informations, chaque parent, conjoint, frère ou sœur de victime(s) recevra 12.000 euros pour le préjudice d’attente. On rappelle que l’identification des corps avait pris beaucoup de temps à cause de leur état après l’accident.

>> A lire aussi : Accident de Puisseguin: Ouverture d'une information judiciaire par le parquet de Libourne

L’indemnisation pour le préjudice d’angoisse, elle, s’élèvera à 40.000 euros pour chaque famille. Si ces nouvelles indemnisations peuvent apparaître comme une bonne nouvelle, les victimes et leurs familles attendent avant tout les conclusions de l’enquête d’ici la fin de l’été.