Pau: Les deux collégiens soupçonnés d'agression sexuelle remis en liberté

FAITS DIVERS Le parquet de Pau a ouvert une enquête... 

Clément Carpentier

— 

Une voiture de police (illustration).
Une voiture de police (illustration). — LODI Franck/SIPA

Placés en garde à vue depuis vendredi après-midi, les deux adolescents ont été rendus à leurs parents. En classe de 5e au collège Jeanne d’Albret à Pau, ils sont soupçonnés d’agression sexuelle en réunion envers une de leur camarade de classe comme le rapporte La République des Pyrénées.

>> A lire aussi : Lot-et-Garonne: un corps retrouvé brûlé dans une voiture

Pas de viol 

La victime est âgée elle aussi de 13 ans comme ses agresseurs. Les faits se seraient déroulés le vendredi pendant la fête de l’établissement. C’est un surveillant a surpris les deux collégiens et alerté sa hiérarchie, qui a prévenu la police.

>> A lire aussi : Euro 2016: Incognito, le préfet de la Gironde teste la fan-zone et va au pub avec les Irlandais

Le Parquet de Pau a ouvert une enquête pour « agression sexuelle » et non « de viol ou tentative de viol », précisant que « les faits ne sont pas criminels ». Karine Butéri, vice-procureur, rappelle que « les auteurs sont très jeunes et inconnus des services de police ». Des auditions et des expertises vont avoir lieu dans les prochains jours.

>> A lire aussi : Lot-et-Garonne: Ils terrorisent un village avec... de fausses armes !